Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 17:42

20110527084018-01-clc.jpg

L’OTAN a assassiné 11 personnes ce lundi en Libye, en pleine visite du président de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma. Sous l’aile protectrice du porte-avions USS George H.W. Bush Sarkozy et Cameron préparent le débarquement.

 

Le porte-parole du gouvernement libyen de Kadhafi, Moussa Ibrahim, a affirmé aujourd’hui que 718 civils ont été tués et 4067 autres blessés par les raids de l’Otan et de la coalition internationale, entre le début de leurs opérations en Libye, le 19 mars, et le 26 mai.

"Depuis le 19 mars et juqu’au 26 mai, nous avons eu 718 martyrs parmi les civils et 4.067 blessé, dont 433 gravement", a déclaré M. Ibrahim au cours d’une conférence de presse citant un bilan du ministère de la Santé.

Selon le porte-parole, ces chiffres ne prennent pas en compte les victimes parmi les soldats libyens, chiffre que le ministère de la Défense a "refusé" de divulguer, a-t-il dit.

Source : AFP, 31/05/2011

Par ailleurs Cuba exprime sa plus énergique condamnation de l’intervention militaire étrangère dans le conflit interne en Jamahiriya arabe libyenne. Cuba est d’avis que les conflits doivent être réglés par la voie du dialogue et de la négociation, et non pas par la force militaire.

Cédant à la pression de certains pays occidentaux, le Conseil de sécurité de l’ONU a créé des conditions qui ont permis cette agression, ce qui constitue une dérogation flagrante à la Charte des Nations unies et aux compétences du Conseil, et un nouvel exemple du double standard qui caractérise un tel comportement.

La Résolution 1973 adoptée jeudi dernier par le Conseil de sécurité n’autorise en rien à attaquer le territoire libyen, si bien que cette attaque est une violation du Droit international.

Les puissances occidentales impliquées dans ces opérations militaires contre le territoire libyen provoquent des morts, des blessures et des souffrances de civils innocents. Certains de ces pays sont responsables de la mort de plus d’un million de civils en Irak, et de plus de 70 000 en Afghanistan, dans ce qu’ils qualifient de « dommages collatéraux ». Ils sont également complices des crimes perpétrés contre le peuple palestinien.

Cuba soutient le droit inaliénable du peuple libyen d’exercer son autodétermination sans aucune ingérence étrangère, condamne la mort de civils en Libye et n’importe où dans le monde, et réitère son engagement pour le respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Libye sur ces ressources.

La Havane, le 20 mars 2011


Sous l’aile protectrice du porte-avions USS George H.W. Bush Sarkozy et Cameron préparent le débarquement en Libye

Manlio Dinucci, Il Manifesto

Traduit par Fausto Giudice

Au terme du sommet du G8 de Deauville, Sarkozy a annoncé qu’il se rendrait à Benghazi avec le Premier ministre britannique Cameron, vu que “nous avons les mêmes idées”. Une essentiellement : “Aucune médiation n’est possible avec Kadhafi ”. Obama a exprimé la même idée : “Nous ne mollirons pas tant que le peuple libyen ne sera pas protégé et l’ombre de la tyrannie disparue”. Bref, ils s’apprêtent à occuper la Libye.

Et tandis que le G8 demande à Tripoli “la cessation immédiate de l’usage de la force”, l’OTAN intensifie ses incursions aériennes qui, en moins de huit semaines, ont dépassé les 8 500. Elles partent pour la plupart des bases du sud de l’Italie, approvisionnées par les autres. Pise est continuellement survolée par des C-130J et d’autres avions cargos qui, depuis l’aéroport militaire acheminent vers les bases méridionales les bombes et les missiles de la base US de Camp Darby (préfigurant ainsi l’entrée en fonction de la plaque tournante aérienne nationale, par laquelle transiteront tous les militaires et tous les matériels destinés aux les théâtres d’opération). L’entrée en action d’ hélicoptères français Tigre, probablement flanqués d’Apache britanniques, confirme que les attaques aériennes préparent le débarquement.

Fait encore plus significatif : l’arrivée en Méditerranée d’un imposant groupe naval d’attaque, guidé par porte-avions nucléaire le plus puissant et moderne de la classe Nimitz, baptisé USS George H.W. Bush, en l’honneur du président qui mena en 1991 dans le Golfe la première guerre de l’après-guerre froide (on en est aujourd’hui à la cinquième). De 333 mètres de long et 40 de large, il transporte 6 000 hommes, 56 avions (qui peuvent décoller à 20 secondes d’intervalle) et 15 hélicoptères, et il est doté des systèmes les plus sophistiqués de guerre électronique. C’est donc une grande base militaire mobile. Et en même temps une centrale nucléaire mobile : il a deux réacteurs à eau pressurisée PWR A4W/A1G, dont la vapeur actionne les turbines des quatre hélices. Une centrale nucléaire qui, alors qu’elle a à son bord des réacteurs plus dangereux que ceux de Fukushima, entrera dans la baie de Naples et dans d’autres ports. Le porte-avions George H.W. Bush est flanqué d’un groupe de combat naval formé des destroyers contre-torpilleurs et lance-missiles USS Truxtun et USS Mitscher, des croiseurs lance-missiles USS Gettysburg et USS Anzio et de huit escadrilles aériennes. Ce groupe va renforcer la VIème Flotte dont le commandement est à Naples, rejoignant d’autres unités, parmi lesquelles les sous-marins nucléaires Providence, Florida et Scranton. La VIème Flotte est aussi renforcée par l’un des plus puissants groupes d’attaque amphibie, conduit par l’USS Bataan, qui à lui seul peut débarquer 2 000 Marines, doté d’hélicoptères et d’avions à décollage vertical, d’artillerie et de tanks. Ce navire est flanqué de deux autres navires d’attaque amphibie, l’USS Mesa Verde et le l’USS Whidbey Island, qui a effectué du 13 au 18 mai une visite à Tarante, dans les Pouilles. Il a à son bord quatre énormes véhicules hovercraft de débarquement qui, avec un rayon d’action de 300 miles, peuvent transporter rapidement jusque sur la côte 200 hommes à la fois, sans que le navire soit en vue depuis la côte. Tout est prêt, donc, pour le débarquement “humanitaire” en Libye. Aux Européens l’honneur de débarquer les premiers, sous l’aile protectrice du porte-avions Bush.

Merci à Tlaxcala

Source : http://www.ilmanifesto.it/area-abbo...

Date de parution de l’article original : 28/05/2011

URL de cette page : http://www.tlaxcala-int.org/article...

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires