Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 22:42

salud_30junio.jpg

Après 50 ans d'embargo, une prestigieuse revue médicale états-unienne reconnaît que les résultats du système de santé cubain sont comparables à ceux des pays développés et les meilleurs du continent

 

Communiqué de la Casal Amics de Cuba de Lleida (Catalogne) repris par le site de L'Ernesto (courant marxiste du Parti de la refondation communiste italien)

 

Traduction AC http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Un article publié le 30 avril 2010 par des professeurs de l'Ecole de médecine de l'Université de Stanford dans la revue Science, une des plus prestigieuses dans le monde scientifique, affirme que « malgré l'impact des restrictions sur l'approvisionnement en médicaments et matériel médical, les résultats sanitaires de Cuba sont comparables à ceux des pays développés ».

 

L'article prend en exemple les politiques et les résultats sanitaire du Cuba issu de la Révolution. Il apparaît qu'en 1983, Cuba produisait plus de 80% de ses médicaments à partir des matières premières chimiques importées d'Union Soviétique et d'Europe et les cas de carence en médicaments étaient rares. Pendant les trente premières années d'embargo, l'espérance de vie a augmenté de 12,2 ans. Mais après l'effondrement de l'Union Soviétique en 1989 et le durcissement de l'embargo avec les lois « Torricelli » en 1992 et « Helms-Burton » en 1996, les conditions pour le développement du système sanitaire cubain ont empiré et plusieurs manifestations épidémiques ont eu lieu, certaines liées à la mal-nutrition.

 

Mais l'impact des sanctions a une influence seulement relative sur le succès de Cuba dans d'autres aspects de la prestation de soins. En dépit de l'embargo, Cuba a obtenu des résultats dans le domaine de la santé meilleurs que ceux de la majorité des pays latino-américains et comparables à ceux des pays développés. Cuba a l'espérance de vie la plus élevée (78,6 ans), la plus forte densité de médecins (58 pour 10 000 habitants), et le taux de mortalité infantile le plus bas des 33 pays d'Amérique Latine et des Caraïbes.

 

Et tout cela avec un coût bien plus réduit. En 2006, le gouvernement cubain a investi pour la santé 355 dollars par habitant, 7,1% du Produit intérieur brut (PIB). Le coût annuel des dépenses de santé aux Etats-Unis a été pour la même année de 6 714 par habitant, 15,3% du PIB du pays. Cuba a également dépensé moins pour la santé que la plupart des pays européens.

 

Cela est du en particulier à l'attention que le système cubain a porté à la prévention pendant l'embargo. Sur le plan de la prévention, Cuba possède un des systèmes sanitaires les plus efficaces du monde. Par l'éducation de la population à la prévention des maladies et à la promotion de la santé, les cubains dépendent beaucoup moins de l'approvisionnement en médicaments dans le maintien de leur état de santé. Tout le contraire de ce qui se passe aux Etats-unis, qui dépendent largement des médicaments et des technologies dans le maintien de la santé de la population, mais pour un coût beaucoup plus élevé.

 

L'article conclut en conseillant aux Etats-unis, qui cherchent actuellement à réformer le système de santé, d'apprendre de Cuba une leçon importante concernant le développement d'un système de santé réellement universel et qui donne la priorité à la prévention.

 

Il faudrait ajouter que de nombreux pays européens pourraient également tirer comme leçon que le système sanitaire public donne de meilleurs résultats que celui privé, même du point de vue financier.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires