Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 08:29

obama__israel.jpg

Por Guillermo Alvarado

Les pressions de toute sorte exercées par les États-Unis, ne lui ont pourtant assuré que l’appui d’Israël, au vote de ce mardi à l’ONU contre le blocus économique, commercial et financier imposée à Cuba, qui a été rejeté par une large majorité.

Cette fois-ci, et contrairement à ce qui est arrivé durant ces 10 dernières années, même pas les îles Marshall ou Palau, des pays minuscules du Pacifique, trop dépendants de leurs « bonnes relations avec Washington » n’ont pas suivi la caravane de la Maison Blanche.

Il est significatif que ces deux nations, aient opté pour l’abstention, position adoptée habituellement par la Micronésie et qui peut être considérée comme courageuse, surtout si l’on tient compte du fait que leur souveraineté est très limitée et leurs options dans l’arène internationale très étroites.

Il est bien connu que les pays insulaires ont fait partie de ce qui était appelé le Territoire en fidéicommis des îles du Pacifique, un statut créé pour masquer le contrôle exercé par les Etats-Unis dans cette région de la planète après la seconde guerre mondiale.

Le fidéicommis a formellement pris fin en 1986 lorsqu’il a été remplacé par un Traité de Libre association de Micronésie, Marshall et Palau avec les Etats-Unis. Dans les années 90, l’ONU a reconnu ces petits pays et les a incorporés à son système de nations, même si, au lieu d’une souveraineté, ils ne jouissent que d’une autonomie très restreinte.

Leur économie est totalement dépendante de l’aide des États-Unis qui ont un contrôle strict sur quelques zones. Tel est le cas de l’atoll de Kwajalein, qui pendant de longues années a été un polygone d’essai du Pentagone pour divers types de missiles. À l’heure actuelle il y existe un puissant système de radars.

L’accès à cet endroit, faisant partie des îles Marshall est interdit à toute personne à l’exception des militaires étasuniens.

Washington a imposé à cet archipel un contrat de location d’une portion de son territoire, en vigueur jusqu’en 2016. De fortes pressions sont exercées en ce moment pour le proroger jusqu’en 2086, ce à quoi s’oppose la grande majorité de sa population.

Palau, quant à lui, a à peine 20 000 habitants. Il est devenu un centre financier international, une de ces places appelées “off shore”, qui sont très souvent l’endroit idéal pour des opérations de blanchiment d’argent, à cause essentiellement de la faiblesse de sa législation et de ses institutions.

La Micronésie a parmi ses activités économiques les plus importantes, la pêche et les dérivés de la palme de coco, ainsi qu’une industrie touristique qui fait ses premiers pas. Les deux tiers de ses revenus viennent des Etats-Unis, grâce à des traités ou des dons. Sa dépendance est donc quasi totale.
Malgré tout cela, ces trois pays ont décidé de conserver un peu leur dignité et ont refusé de voter aux cotés des États-Unis, qui est resté plus isolé que jamais auparavant. Seul Israël a voté à leurs cotés.

Le dicton espagnol qui dit Dieu les élève et le diable les rassemble, qui est un peu l’équivalent du proverbe français: Qui se ressemble s’assemble ne s’adapte point dans ce cas.

Nul n’est coupable que ces deux pays partagent un code génétique identique, caractérisé par l’arrogance, l’irrationalité et la méchanceté innée. Leur solitude sera infinie, à moins que leurs contradictions et leurs modes de vie ne les transforment comme le Macondo, de García Marquez, en une spirale de décombres et de poussière.

Source : RHC

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires