Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 07:57

comision-politica-alba-chavez2.jpg

Le président socialiste vénézuélien Hugo Chavez a annoncé que le Venezuela allait annuler la dette d'Haïti contractée dans le cadre du programme de coopération énergétique Petrocaribe par le pays victime d'un très violent séisme le 12 janvier qui aurait fait 150.000 morts.

Le président socialiste vénézuélien Hugo Chavez a annoncé que le Venezuela allait annuler la dette d'Haïti contractée dans le cadre du programme de coopération énergétique Petrocaribe par le pays victime d'un très violent séisme le 12 janvier qui aurait fait 150.000 morts.

"Nous allons annuler (la dette). Elaborez les documents nécessaires et la dette est annulée", a déclaré Chavez à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance bolivarienne des Amériques (Alba) sur Haïti à Caracas, sans préciser le montant de cette dette.

Selon des données du Fond monétaire international (FMI), la dette d'Haïti avec le Venezuela, son principal créancier bilatéral, atteint 295 millions de dollars, sur une dette totale d'un milliard de dollars.

Petrocaribe a été lancé en 2005 par le Venezuela, premier pays exportateur de brut en Amérique latine, dans le but de fournir du pétrole à des tarifs préférentiels aux gouvernements amis de la région qui ont un délai de 25 ans pour payer une partie importante de la dette, à un taux d'intérêt de 1% annuel.

Via ce programme, Haïti a reçu ces derniers jours 225.000 barils de carburant.

"J'ai lu dans la presse internationale les déclarations de quelqu'un, je crois du Club de Paris qui priait le Venezuela d'annuler la dette d'Haïti avec nous", a dit Chavez ajoutant: "ils doivent faire référence à Petrocaribe".

"Certains manipulent cela pour présenter le Venezuela comme un pays insensible", a-t-il expliqué.

Le 19 créanciers membres du Club de Paris ont appelé la semaine dernière les autres pays, dont le Venezuela, à annuler "la totalité de la dette d'Haïti".

La ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, avait dit qu'elle ferait une demande en ce sens aux autorités vénézuéliennes.

"Haïti n'a pas de dette avec le Venezuela, c'est plutôt le Venezuela qui a une dette historique envers Haïti", a ajouté M. Chavez.

Le président socialiste fait allusion au soutien apporté par le gouvernement haïtien au héros de l'indépendance vénézuélienne Simon Bolivar, qui a organisé une expédition militaire vers le Venezuela en 1815 et 1816 contre les Espagnols.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Alba, bloc antilibéral, ont approuvé lundi un plan "intégral" d'aide pour Haïti qui supposera une contribution initiale de 20 millions de dollars, et comprend l'envoi de médecins rejoignant ceux de nationalité cubaine déjà en Haïti.

Le texte exprime une "préoccupation pour la présence excessive des forces militaires étrangères en Haïti, sans motifs la justifiant et sans précision sur son autorité, ses objectifs, compétences et la durée de son séjour", en allusion aux Etats-Unis qui ont déployé 20.000 soldats.

Le plan inclut l'assouplissement des conditions d'accueil des Haïtiens dans les pays de l'Alba: Cuba, Venezuela, Nicaragua, Bolivie, Equateur, Honduras, la Dominique, Antigua-et-Barbuda, Saint-Vincent et les Grenad
Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Super geste envers ce peuple si durement et injustement atteint.


Répondre