Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:05

Maison-Yoruba-4-Detail.jpg

Association culturelle Yoruba de Cuba

Place du capitole à La Havane

 

L’esclavage a été aboli à Cuba mais les descendants afro-cubains des esclaves ont importé leur culture dans l’île depuis lors métissée.

 

Lydia Cabrera était anthropologue et écrivain né à La Havane. Elle a publié en 1936 aux éditions Gallimard à Paris un livre traduit de l’espagnol par Francis de Miomandre et intitulé « Contes nègres de Cuba ».

 

Voici l’un de ces contes :

 

DEUX REINES

 

C’étaient deux reines. Deux reines lucumis*. Elles habitaient en face l’une de l’autre. L’une s’appelait la reine Eléren Güedde, et l’autre s’appelait la reine Ollola Guanna.

 

Eléren Güedde faisait chez elle de très bonne cuisine. Toutes deux étaient très riches : seulement Ollola Guanna n’aimait pas dépenser son argent. Elle allait manger chez les autres. Pour faire des économies, elle mangeait chez Eléren Güedde. Mais un jour celle-ci fut ennuyée d’un tel abus.

 

Ecoutez bien ce que je dis :

 

celui qui donne a toujours l’impression que c’est beaucoup même quand c’est fort peu ; tandis que celui qui reçoit, il croit toujours que ce n’est pas grand’chose, même quand c’est beaucoup.

 

Ca, je le sais. Un jour donc, la reine Eléren Güedde se mit devant sa porte, et quand elle vit s’amener la reine Ollola Guanna, en chantonnant :

 

Eléren Güedde guola toa,

Eléren Güedde guola toa !

 

Elle lui répondit :

- Uguaka Maka !

(Ce qui voulait dire : « Attends un peu que je t’entre dans le chou ! »)

Et elle la rossa.

 

Résultat de tout ça : une guerre.

 

Mais la reine Ollola Guanna ne revint plus dîner chez la reine Eléren Güedde, et tous les jours elles se retrouvaient toutes deux pour s’arracher les yeux.

 

Et voilà l’histoire de la reine Eléren Güedde et de la reine Ollola Guanna.

 

 

* Le lucumi ou yoruba est la langue importée par les esclaves africains qui est souvent utilisée lors des cérémonies de l’une des principales religions de l’île : la santeria. Cette religion nécessite le baptême catholique, et il n’y a pas de contradiction entre la santeria et le catholicisme, les conquistadores Espagnols ayant favorisé la fusion des cultes catholiques romains avec ceux d’origine africaine.

 

Alma

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires