Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 08:28

marsalis.jpeg

bobby-carcasses-post-1.jpgL’élégance et la sophistication, la domination technique et la pureté du son, un virtuose qui sort la musique de l´espace, c’est ainsi que l’expérimenté musicien cubain Bobby Carcassés décrit le trompettiste Wynton Marsalis, un chevalier moderne du jazz.

La veille de l´arrivée de l’illustre musicien nord-américain à La Havane pour une série de concerts, de classes magistrales et de rencontres avec ses collègues cubains, Bobby rappelle la première visite de Wynton Marsalis : « C’était en juillet 1997, j´ai été chargé de lui préparer une décharge ou jam session dans le club havanais La zorra y el cuervo ».

Il mentionne les éloges que le célèbre trompettiste, compositeur et arrangeur a fait à son fils Roberto, « un pianiste de grande ouïe musicale » et de l’alors très jeune Yasek Manzano, le pupille du musicien cubain.

De cette rencontre, confirme-t-il, est née une relation musicale qui s’est ensuite approfondie quand le trompettiste cubain a étudié durant un an à New York.

Un autre aspect qu’il souligne de Wynton Marsalis est son intérêt pour connaître en profondeur l´appelée clé cubaine, dont Bobby Carcassés lui a expliqué les rudiments.

À son avis, cet intérêt de Wynton pour la musique cubaine et son attitude sans aucun préjudice envers Cuba explique dans bonne mesure sa nouvelle visite.

Son message sonore, avec des origines musicales et familiales enracinées à Nouvel Orléans, est « toujours chargé de sentiments, de vérités et de spiritualité », a-t-il souligné.

Bobby Carcassés n’a pas rencontré Marsalis depuis cette occasion, malgré les plusieurs récitals qu’il a offert dans la ville où vit le Nord-Américain. La plus récente a été pour la présentation de son disque De La Habana a New York, en février dernier, enregistré dans cette ville en 2006 avec la participation de plusieurs musiciens qui ont joué dans son Afrojazz, comme Dafnis Prieto, Yosvany Terry et Osmany Paredes.

Maintenant il attend de converser de nouveau avec lui, ici, sur la clé cubaine, une des clés magiques qui ouvre les portes du monde à notre musique.

Tiré de Cubarte

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans écouter
commenter cet article

commentaires