Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 00:12

gal_2416.jpg

Cuba a donné et donne un bel exemple de solidarité et d’humanisme en Haïti, pays pour lequel l’année 2010 a été particulièrement complexe. Elle a commencé par un tremblement de terre dévastateur, le 12 janvier et elle s’est terminée par une épidémie de choléra qui s’est déclenchée depuis le mois d’octobre. L’aide médicale cubaine a permis de sauver des milliers de vies.

C’est mondialement connu: Cuba est un petit pays, soumis à un blocus féroce et à une guerre économique de la part de la plus grande puissance de la planète. Notre pays ne possède pas de grandes ressources naturelles. Sa principale richesse est son capital humain. Aussi bien du point de vue de sa préparation scientifique et technique que de ses idées, alimentées par les principes de la Révolution.

Lorsque la terre a tremblé en Haïti, des médecins et des enseignants s’y trouvaient depuis un moment. Ils ont été les premiers à soigner les centaines de milliers de blessés de la catastrophe.
Ce sont aussi des spécialistes cubains qui ont détecté les premiers cas de choléra et qui ont donné la voix d’alerte. Ce sont les praticiens cubains qui ont soigné plus de 30% des malades. Du total des personnes mortes à cause de cette maladie, seul 6% étaient des patients soignés par des praticiens cubains.

Le docteur Lorenzo Somarriba, chef de la Mission médicale cubaine en Haïti, l’a ainsi fait remarquer en présentant le bilan du travail réalisé l’année dernière, au milieu d’incroyables tensions provoquées par les effets du séisme, qui se font encore sentir et par la progression de l’épidémie. Sans doute, d’importants pas ont été fait sur la voie de son contrôle, mais elle est encore loin d’être freinée et encore moins éradiquée.

La participation du reste des pays membres de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique, ALBA a été décisive dans l’accomplissement de cette tâche. Ils ont apporté des ressources de tout type pour appuyer l’assistance au peuple haïtien.

Les accords signés avec le Brésil et d’autres pays pour refonder le système de santé dans ce pays appauvri des Antilles, un système qui était déjà très précaire avant le séisme et qui est devenu pratiquement inexistant après, eux aussi ont eu un impact important.

Les chiffres sont impressionnants: un million 700 000 consultations, plus d’un cinquième d’entre elles faites sur le terrain, 37 846 interventions chirurgicales et 10 170 accouchements.

Une stratégie pour combattre le choléra a été conçue et elle porte d’ores et déjà des fruits. Sans attendre l’arrivée des malades aux hôpitaux, des brigades de médecins cubains sont parties dans les localités éloignées faire un travail de dépistage actif et surtout un travail d’éducation de la population sur les mesures à prendre pour prévenir la contagion.

Un exemple de l’efficacité du personnel cubain. Dans les 67 centres sous leur responsabilité, le taux de mortalité à cause du choléra est d’à peine 0,38 %. Pour le 44è jour de suite, il n’y a pas de décès à déplorer.

Ces 2 derniers jours, moins d’une centaine de personnes affectées par le vibrion du choléra se sont rendues dans les hôpitaux sous la responsabilité des médecins cubains. C’est le chiffre le plus bas enregistré depuis la détection de l’épidémie, il y a 5 mois.

Sauver des vies est l’une des tâches les plus nobles auxquelles ont peut s’adonner, mais les Cubains font plus que cela dans cette nation soeur. Ils rendent la dignité et donnent une valeur inestimable à ces vies. Tel est la tâche des enseignants qui depuis plus d’une décennie y travaillent pour éradiquer l’ignorance.

Plus de 160 000 Haïtiens ont appris les premières lettres. Dans les 22 prochains mois, d’autres 240 000 personnes bénéficieront de la méthode cubaine, Yo si puedo, Moi, oui, je peux, qui sera appliquée dans plus de 9 000 établissements.

Abandonnés par les puissants, ignorés par les plus riches, qui se sont bornés à envoyer des soldats et des munitions, les Haïtiens savent qu’ils n’ont jamais été seuls. Avant l’année 2010, terrible pour eux, la main amie de Cuba y était. L’aide a été renforcée suite à ces deux tragédies et elle sera toujours présente quand il y aura une douleur à alléger, une larme à essuyer, une blessure à soigner.


Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans solidarités
commenter cet article

commentaires