Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 19:07

 

image001.jpgLes brigades médicales cubaines dépassent les 50 000 consultations auprès des sinistrés haïtiens

 

Port-au-Prince, 2 février, (RHC). Les brigades médicales cubaines en Haïti qui ont été renforcées à la suite du dévastateur séisme du 12 janvier avaient dépassé ce lundi les 50 000 mille consultations auprès des sinistrés. 938 coopérants de la santé dont 380 médecins haïtiens formés à Cuba font parties de ces brigades.

 

Les chirurgiens cubains ont réalisé 3 400 opérations dont 1 500 sont considérées des plus complexes et 1 110 amputations.

 

Les praticiens cubains ont réalisé 260 accouchements, dont 183 césariennes, surtout dans les hôpitaux de campagne.

 

Dans des déclarations aux envoyés spéciaux de la presse cubaine, le Dr Carlos Alberto Garcia, membre de la direction de la mission médicale cubaine en Haïti, a précisé que la stratégie maintenant vise à l’attention intégrale de la population affectée par le tremblement de terre qui a dévasté Port-au-Prince.

 

Il a tenu à souligner que pour la mission médicale cubaine la situation d’urgence se poursuit car les infections respiratoires, les diarrhées et d’autres maladies causées par l’insalubrité et le cadre complexe de la ville se multiplient.

 

Le Dr Garcia a précisé que la stratégie de santé de la mission médicale cubaine comprend la promotion d’actions d’hygiène, l’attention aux malades et la rééducation des blessés.

 

9 salles de rééducation ont été ouvertes, ce qui aura un grand impact parmi la population, car avant le tremblement de terre Haïti ne disposait pas d’un service public de ce type.

 

Les praticiens cubains réalisent une campagne de vaccination contre le tétanos, la diphtérie, la rougeole et la coqueluche. 20 000 personnes ont été immunisées à Port au Prince. Hier les médecins cubains se sont rendus dans le stade de football de la capitale haïtienne, envahi par des centaines d’Haïtiens qui ont perdu leurs logements à cause du séisme.

 

Les brigades médicales cubaines ont reçu l’appui logistique du Venezuela et du Nicaragua, deux pays membres de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique, de même que de l’OPS, l’Office Panaméricain de la Santé qui leur a fait parvenir 300 kilos de médicaments.

 

Les coopérants cubains accordent également la priorité à la santé mentale des Haïtiens. Un groupe de psychologues et psychiatres s’apprêtent à réaliser des activités avec des enfants et des jeunes sur les places et les parcs de Port au Prince.

 

Pour leur part, les constructeurs cubains déployés en Haïti travaillent durement afin de terminer les travaux dans 5 centres de diagnostique intégral, qui étaient paralysés après le tremblement de terre. Deux d’entre eux seront terminés dans les prochains jours. Ils viendront s’ajouter aux 5 autres qui fonctionnent dans plusieurs départements d’Haïti.

 

Plus d’un millier de Cubains apportent leur aide au peuple haïtien

 Port-au-Prince, 1er janvier, (RHC)--. L’aide médicale cubaine au peuple haïtien atteint en ce moment un millier de praticiens, techniciens et étudiants qui prêtent leurs services auprès des sinistrés du séisme qui a dévasté Port-au-Prince, le 12 janvier.

 

346 jeunes Haïtiens qui ont reçu leur diplôme à la faculté caribéenne de médecine de Santiago de Cuba ou qui y font encore leurs études, font partie de la brigade médicale cubaine.

 

La brigade médicale cubaine, la première à porter secours aux blessés car elle se trouvait sur place au moment du tremblement de terre, avait soigné jusqu'à ce dimanche 45 000 patients et réalisé 3 127 opérations, dont un millier d’amputations.

 

Les brigades médicales cubaines ont reçu l’appui logistique du Venezuela et du Nicaragua, deux pays membres de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique, de même que de l’OPS, l’Office Panaméricain de la Santé qui leur a fait parvenir 300 kilos de médicaments.

 

Le gouvernement panaméen met unilatéralement fin au programme cubain d’attention ophtalmologique gratuite dans ce pays

 

La Havane, 2 février, (RHC) --. Le gouvernement panaméen a, unilatéralement, mis fin au programme d’attention ophtalmologique gratuite, connu comme « Opération miracle » dans ce pays.

 

Une note de l’ambassade de Cuba à Panama reproduite ce mardi par Granma, notre principal journal, signale que c’est par la presse panaméenne que le gouvernement cubain a appris la décision de mettre fin à la coopération médicale cubaine.

 

En effet, le ministre de la santé du nouveau gouvernement panaméen a annoncé cette décision au cours de la présentation du Programme vision 20-20.

 

« Le temps dira si ceux qui ont voulu la conclusion abrupte de la coopération ophtalmologique cubaine à Panama avec l’argument que celle-ci n’est plus nécessaire parce que l’attention ophtalmologique sera assurée par les secteurs public et privé, ont ou non raison » souligne la note de l’ambassade de Cuba.

 

La note précise que le gouvernement cubain a procédé au retrait immédiat de son personnel et son équipement médical avec la satisfaction d’avoir contribué à l’amélioration des indicateurs de santé et de la qualité de vie du peuple panaméen, notamment des secteurs les plus vulnérables. En effet, l’opération Miracle avait permis de recouvrer la vision à 49 715 Panaméens, pour la plupart des paysans et des Indiens.

 

Granma ajoute que le centre ophtalmologique « Omar Torrijos » dans la province de Veraguas, dont le fonctionnement était assuré par des spécialistes cubains était fermé ce matin.

 

Un remarquable intellectuel panaméen condamne la décision du gouvernement de ce pays de suspendre l’Opération Miracle

 

Panama, 2 février, (RHC)- Nils Castro intellectuel panaméen, a qualifié d’atrocité contre le peuple panaméen la décision unilatérale du gouvernement de son pays de mettre fin à l’Opération ou Mission Miracle grâce à laquelle des dizaines de milliers de ses compatriotes ont recouvré la vue avec l’aide de Cuba et du Venezuela.

 

Dans des déclarations faites à Radio Havane Cuba il a indiqué :

 

“Cette décision est une atrocité. Cette mission, grâce aux démarches du gouvernement panaméen précédent et du gouvernement cubain a été réalisée avec succès en faveur de dizaines de milliers de panaméens, gratuitement, de la façon la plus solidaire, la plus généreuse que l’on puisse concevoir et, en plus avec un niveau scientifique très élevé.

 

Donc, à la lumière de l’intelligence de la plupart des Panaméens, une décision pareille est une atrocité mais pas seulement parce qu’il s’agit d’une décision sectaire et obtus, mais aussi parce qu’elle a pour but de servir les intérêts des secteurs de la médecine privée.

 

Il avait déjà opposé une forte résistance quand le gouvernement précédent a signé l’accord sur l’installation à Panama de l’Opération Miracle. C’est tout simplement un acte de privatisation mais aussi un acte très sélectif car le secteur de la médecine privée ne s’intéressera jamais à la grande masse de paysans et de travailleurs urbains et ruraux panaméens qui bénéficient de l’Opération. C’est-à-dire c’est une atrocité qui exclue de ce service social des milliers de familles panaméennes ».

 

Au sujet du travail des médecins cubains dans l’Opération Miracle avec ces familles qui en ont bénéficié, Nils Castro a indiqué : “Leur travail a été exemplaire car ils ont eu une conduite irréprochable, transparente, modeste, solidaire. On n’a jamais pu imputer la moindre faute aux médecins cubains.

 

Même pas les médias les plus réactionnaires. C’était des citoyens excellents. Ils ont établi des liens de fraternité avec la population à laquelle ils vont manquer. Ils vont manquer pas seulement à leurs patients mais aux voisins qui les ont vu agir. Ces derniers vont ressentir une grande nostalgie suite à l’absence de la brigade médicale cubaine dont on ne peut dire que de bonnes choses ».

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans solidarités
commenter cet article

commentaires