Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:00
raul-castro-visita-santiago-580x385.jpg
Jorge Martin Blandino

«Comment va Fidel?» «Merci d’être venu nous voir si vite!» «Vive la Révolution!». C’est avec ces phrases que Raul a été accueilli dans chacune de ses rencontres avec les habitants des communes du Segundo Frente et de Santiago de Cuba, pendant sa deuxième journée de visite de cette province, où il est arrivé moins de 24 heures après le séisme survenu samedi dernier.

Pendant cette journée intense, le président du Conseil d’Etat et du Conseil des ministres a rendu hommage à José Marti au cimetière Santa Ifigenia, accompagné par les membres du Bureau politique, le commandant de la Révolution Ramiro Valdés Menéndez, vice-président du Conseil d’Etat et du Conseil des ministres, et du général de corps d’armée Ramon Espinosa Martin, vice-ministre des FAR. Etaient également présents le général de division Ramon Pardo Guerra, chef de l’Etat major national de la Défense civile, et Lazaro Exposito Canto, premier secrétaire du Comité provincial du Parti à Santiago de Cuba.

LE SEGUNDO FRENTE

Dans les premières heures de la matinée et sous une brume épaisse, Raul et sa délégation ont déposé des fleurs au mausolée situé au pied du mont Micara, en hommage aux combattants tombés sur le Second Front oriental Frank Pais. Un hommage auquel s’est associée Yolanda Pardo Rivero, première secrétaire du Parti de la commune.

Soledad de Mayari, une petite localité située à quelques kilomètres de la capitale de la province, a été la deuxième étape de la visite. Là, Raul a entamé une conversation animée avec les enseignants et les élèves de l’école primaire Orlando Carvajal Colas, de 32 élèves seulement. Mais les enfants, Hector, Yuleisdis, Dayana et Sarai, ont su s’exprimer avec une grande aisance et démontrer leurs connaissances de l’histoire de Cuba.

L’école a été construite à quelques mètres du lieu où s’est tenu le Congrès des Paysans en armes, le 21 septembre 1958, puis au mois de décembre de la même année, le Congrès ouvrier. Il accueille aujourd’hui un petit musée.

Le deuxième secrétaire du Parti a signalé une plaque commémorative placée à cet endroit par des jeunes travailleurs du Bureau de l’administration fiscale, en souvenir de l’adoption de la Loi des impôts révolutionnaires du Second Front oriental Frank Pais, le 14 juin 1958, qui fixait une taxe sur les profits des riches propriétaires terriens, destinée à soutenir les efforts de guerre. Les paysans, quant à eux, décidèrent lors de leur congrès de remettre volontairement à la guérilla 10% de leur récolte.

Dans ce lieu historique réside la famille d’Edel Macia, un paysan qui a insisté auprès de Raul pour qu’il visite sa modeste maison. Dans une ambiance très décontractée et chaleureuse, cet homme buriné par le soleil a dit sa fierté d’avoir rejoint les milices de la sierra, accomplissant beaucoup d’autres tâches de la défense du pays, tant que sa santé le lui a permis.

Ensuite, Raul s’est rendu au Conseil populaire de Tumbasiete, où se trouve l’Ecole d’instruction révolutionnaire pour les combattants de l’Armée rebelle, et qui aujourd’hui, enseigne aux enfants de la région les valeurs patriotiques et l’histoire de la guerre révolutionnaire dans ce territoire.

Dans son entretien avec les habitants de cette petite commune qui s’étaient rassemblés pour le saluer, Raul a pris connaissance d’une nouvelle secousse survenue à 9h15.

Dès son retour à Santiago de Cuba, le deuxième secrétaire du Parti s’est rendu de nouveau au Centre de recherche de sismologie, où son directeur Vladimir Moreno Toiran, l’a informé d’une réplique de magnitude 2,8 sur l’échelle de Richter, survenue à 20 km au sud de la plage Cazonal, à Baconao.

Raul a réaffirmé la consigne de maintenir rapidement la population informée, rappelant l’importance de garder son calme et d’appliquer les instructions des autorités.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires