Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 09:25

obama-cuba1.jpg

La Havane, 2 mai, (RHC)--. Ricardo Alarcon, président de l’Assemblée Nationale de Cuba, a une nouvelle fois, souligné que Barack Obama a entre ses mains la possibilité de libérer les 5 antiterroristes cubains prisonniers politiques aux Etats-Unis.

Au cours d’une intervention à la 8e rencontre de solidarité avec Cuba organisée par les délégations syndicales qui ont participé samedi à la célébration du 1er mai, Ricardo Alarcon s’est demandé : L’impunité se poursuivra-t-elle sous le mandat d’Obama ?

Ricardo Alarcon suit l’affaire de ces 5 Cubains qui tentaient de collecter des informations sur les plans terroristes des groupes contre-révolutionnaires en Floride et qui ont été condamnés sans preuve pour « conspiration afin de commettre de l’espionnage contre le gouvernement étasunien.

« Lui, (Obama) il sait que la Constitution accorde au président la faculté de retirer la charge infâme à la base d’un procès entaché d’arbitraire et de violations dès le premier jour » a relevé Ricardo Alarcon.

En effet, le ministère public n’a présenté aucune pièce à conviction étayant le chef d’accusation. Plusieurs hauts gradés étasuniens ont déclaré à la barre que dans le cadre de leur mission en Floride, les 5 n’avaient jamais porté atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis et le procès a été intenté, contrairement aux attendus de la Constitution, dans une ville n’assurant nullement l’impartialité due pour un procès aux Etats-Unis. Miami est contrôlée par la maffia des contre-révolutionnaires d’origine cubaine.

Toujours au sujet du Président Obama Ricardo Alarcon a encore ajouté :

« Avec le respect que beaucoup éprouvent envers lui, cette question doit poursuivre le Président Obama partout et toujours comme une malédiction tzigane, tout comme doit le poursuivre l’exigence pour qu’il mette fin à la torture à laquelle il se livre contre deux couples de jeunes cubains. Il doit permettre à Olga de rendre visite à son mari René et à Adriana d’en faire autant avec Gerardo. Cela fait 12 ans que l’on empêche à ces deux couples de se voir, de se toucher ne serait-ce que les mains. La fin d’une telle injustice ne dépend que d’une simple signature de Monsieur le Président. Elle ne dépend que d’un ordre de Mme la Secrétaire d’État. Pourquoi peuvent-ils continuer cette atroce expression de torture médiévale qui affecte aussi les autres proches des 5 qui ont du mal à pouvoir rendre visite à leurs enfants et époux ? C’est tout simplement parce que le peuple étasunien ne le sait pas.

Comment peut-il protéger des terroristes et continuer à punir injustement des héros de la lutte contre le terrorisme ? Parce que le peuple étasunien ne le sait pas car on l’empêche de savoir. Lorsque nous parlons de la campagne médiatique orchestrée contre Cuba, des calomnies, des mensonges, n’oublions pas que l’utilisation des médias comme instrument par le capitalisme a deux volets : l’un est l’industrie du mensonge et l’autre est l’imposition du silence ; l’occultation de la vérité . Nous avons beaucoup à faire face à cela camarades ! Nous devons mener une lutte ardue et redoubler d’efforts.

Camarades et amis du monde. Cela fait des années, à un moment crucial de notre histoire, lorsque José Martí préparait la dernière guerre d’indépendance contre le joug colonial espagnol, il a demandé la solidarité internationale. Il a dit alors : Celui qui se dresse aujourd’hui pour Cuba, se dresse pour tous les temps. Ses propos ont une grande actualité : nous les Cubains et les Cubaines, nous resterons debout. Vous pouvez avoir confiance en nous, compter sur notre solidarité. Continuons à lutter ensemble jusqu’à la victoire toujours ».

Après avoir dénoncé le mur de silence dans les médias avec lequel Washington veut cacher à l’opinion l’appui que le gouvernement étasunien donne aux terroristes anti-cubains, Ricardo Alarcon a appelé les amis de Cuba dans le monde à faire pression sur le président Barack Obama, étant donné sa faculté de retirer les charges contre les 5 antiterroristes cubains.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans les 5 de Miami
commenter cet article

commentaires