Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 10:20

256970799.jpg

Par Tania Hernández RHC

 

Le dernier rapport du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance, UNICEF, vient de confirmer que Cuba est le seul pays de l’Amérique Latine et des Caraïbes qui est arrivé à éradiquer la malnutrition infantile, un fléau qui menace le présent et l’avenir de la région.


Le cas de Cuba prouve que la volonté politique d’accorder  la priorité à la solution des besoins de la population, l’emporte toujours sur le manque de ressources et d’autres contraintes économiques ou financières.


Il y a des pays de la région, ayant  une extension territoriale et une population similaire à celle de Cuba et dans lesquels les nouvelles générations doivent supporter une lourde charge.

Nous pourrions mentionner par exemple le cas du Guatemala, où la moitié des enfants entre 0 et 5 ans souffrent de troubles sévères de malnutrition, taux qui s’élève jusqu’à 70% dans les communautés indiennes reculées.


L’UNICEF, a annoncé qu’il y a sur la planète 146 millions de mineurs qui souffrent de malnutrition. 28% en Afrique, 17% au Moyen Orient, 15% en Asie et 7% en Amérique Latine et les Caraïbes. En Europe Centrale la malnutrition touche 5% des enfants et le 27% restant est réparti dans d’autres zones de la planète. Pas un seul de ces enfants n’est Cubain.


Cette donnée ne fait que ratifier les critères émis récemment par le représentant de l’UNICEF à La Havane, José Juan Ortiz, qui avait remercié l’État et le peuple cubain des efforts consentis en faveur des enfants et jeunes. À Cuba -avait-il signalé- les droits des enfants sont sacrés et on veille à leur respect et mise en application.


Cuba a célébré hier le 20è anniversaire de l’entrée en vigueur de la Convention des Droits de l’enfant, un pacte international de vitale importante, qui à ce jour, a été ratifié par tous les États membres des Nations Unies à l’exception des Etats-Unis et de la Somalie.


Cuba n’est pas seulement un bon endroit pour naître, mais aussi pour être mère, comme l’a bien reconnu l’ONG, Save the Children, qui le considère comme le meilleur pays latino-américain et le premier parmi les nations du Sud, à garantir une attention spéciale aux femmes enceintes.

L’étude a tenu compte de 10 indicateurs parmi lesquels se font remarquer le niveau de scolarisation, de santé, le niveau économique, politique et social des mères et la situation de bien-être général dans laquelle vivront leurs enfants.


Il faut préciser que ces données tombent à pic, surtout à la veille de la discussion et vote, à l’Assemblée Générale de l’ONU, de la résolution cubaine “ Nécessité de mettre un terme au Blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats-Unis à Cuba.


Ce document précise que cette politique, qualifiée de génocidaire, car elle a pour but d’exterminer tout un peuple, que Washington n’a pu faire plier, dure depuis un demi siècle et qu’elle cause des pertes économiques qui dépassent  975 milliards de dollars.


Combien de choses auraient pu être faites avec cet argent, surtout si l’on pense à tout ce qui a été fait par le gouvernement révolutionnaire avec les ressources limitées dont il dispose, pour améliorer les conditions de vie de tous les Cubains sans exception.


Les différences sont si palpables, qu’il ne faut pas donner des arguments mais nous ne pouvons pas résister à la tentation de comparer  la vie des enfants cubains et de leurs mères et celle des enfants et mères en Afghanistan, en Irak, et maintenant en Libye, où l’Empire est allé  « les sauver et les démocratiser ». Dieu nous protège d’une telle bonté!

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires