Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:38

weinglass-24marzo.jpg

 Maître Leonard Weinglass, avocat de la défense d’Antonio Guerrero et défenseur infatigable de la cause des Cinq, est décédé hier à New York, selon une information de ses proches à Cubadebate.

 
Né le 23 mars 1933, Me Weinglass, aurait eu 78 ans hier.
Depuis l’affaire des Huit de Chicago jusqu’à Jane Fonda, d’Angela Davis aux kidnappeurs de Patty Hearst, de Daniel Ellsberg à Amy Carter, Me Wienglass a représenté les accusés dans les procès judiciaires les plus spectaculaires aux Etats-Unis.
 
Le procès des Huit de Chicago, les manifestants contre la Guerre du Vietnam arrêtés pendant les marches de protestation à la Convention du Parti démocrate en 1968, propulsèrent Weinglass au premier plan de la scène judiciaire. Parmi les accusés se trouvaient Abbie « Steal This Book » Hoffman ; Tom Hayden, un militant politique qui plus tard devint congressiste démocrate, et Bobby Seale, qui fut traduit devant la cour menotté et bâillonné. Ce procès sera le sujet d’un prochain film de Steven Spielberg. Quelques années plus tard, Leonard Weinglass défendit Daniel Ellsberg, l’homme qui en 1971 remit à la presse les documents du Pentagone sur l’histoire secrète de la Guerre du Vietnam, ce qui entraîna la chute du gouvernement du président Nixon. Me Weinglass avait gardé des contacts avec nombre de ses anciens clients.
 
Dans une interview réalisée par Cubadebate en 2004, il expliqua sans détours les raisons pour lesquelles il avait accepté d’assumer la défense d’Antonio Guerrero et de soutenir la cause des Cinq. Ses paroles en disent long sa personnalité :
 
« Je n’ai jamais exercé comme avocat pour obtenir de l’argent ou dans des procès d’argent, où une personne souhaite tirer profit de l’autre. Depuis mes études universitaires où j’ai appris qu’être avocat était un engagement de justice, j’ai assumé cet enseignement tel quel, avec une passion absolue. Depuis lors, je me suis impliqué dans des cas où la justice est en question, ou qui ont un caractère politique tel que je conçois la politique – un engagement auprès de ceux à qui on refuse la justice quotidiennement. Mais, également, dans des procès aux Etats-Unis qui parfois acquièrent une portée internationale. Dans l’affaire des Cinq ces trois éléments se sont conjugués, mais il y a quelque chose de plus : nous représentons cinq personnes exceptionnelles. Pour moi, Antonio n’est pas un simple client. Être son avocat c’est plus que cela. C’est tout simplement un honneur. »  
 

 
 

Deux des 5 antiterroristes cubains emprisonnés aux Etats-Unis présentent des documents clefs

 

Washington, 22 mars (RHC-PL). Les documents présentés par deux des 5 antiterroristes cubains emprisonnés injustement aux États-Unis, démontrent la manipulation du procès intenté contre eux et surtout leur innocence.

Au cours d’une interview par téléphone avec l’Agence Prensa Latina, Gloria la Riva, présidente du Comité National des États-Unis pour la libération des 5 antiterroristes cubains a mis l’accent sur le fait que le nouveau recours en appel présenté par Gerardo Hernandez à la Cour Fédérale de Miami, démontre la vérité irréfutable de son innocence concernant l’une des charges qui pèsent sur lui.

Gloria la Riva a expliqué que dans ce document Gerardo Hernandez explique pour la première fois avec ses mots son innocence concernant la charge fausse de conspiration pour commettre de l’assassinat pour laquelle il a été condamné à la prison à vie.

Gloria la Riva a expliqué que le résumé légal présenté par Antonio Guerrero est un mémorandum appuyant la révocation des condamnations dictées contre les 5.

Gloria la Riva a expliqué que ce texte de 25 pages porte sur la découverte récemment d’une campagne médiatique contre eux, orchestrée par le gouvernement étasunien et des journalistes de Miami.

Plusieurs journalistes de cette ville de la Floride ont reçu des dizaines de milliers de dollars de l’administration fédérale pour attaquer les anti terroristes cubains, au cours d'émissions de Radio et TV Marti, ainsi que sur d’autres médias.

Gloria la Riva a expliqué que les avocats des 5 démontrent dans ces nouveaux documents qu’il s’agit d’un procès politique contre Cuba et insistent sur le fait que ces Cubains défendaient leur pays d’actions terroristes.

Gloria La Riva, coordonnatrice de ce comité a souligné que la solidarité doit aller de paire aux recours légaux.

« Par cette conférence de presse et les autres que nous avons organisées, nous avons essayé de divulguer cette information à la presse, au mouvement politique, au mouvement de solidarité avec les 5 car il s’agit d’importants outils pour faire pression sur Obama, pour obtenir qu’il libère les 5.

Nous ne voulons pas attendre la fin des démarches légales. Il est important de faire pression. La publicité, l’appui, la solidarité, sont très importants.

Cette conférence de presse a plus éveillé l’attention des médias que les précédentes, justement à cause de la déclaration de Gerardo, qui dit dans son document qu’il n’a aucune peur de parler, de dire la vérité, qu’il n’a pas peur d’un nouveau procès contre lui et encore moins d’y témoigner.

Il est très difficile qu’un nouveau procès soit ouvert, mais étant donné qu’il y a tant de violations de leurs droits, nous pensons qu’avec l’aide du mouvement international de solidarité, nous pouvons gagner cette bataille. Nous exigeons et nous continuerons à exiger la libération immédiate des 5. Obama doit user de ses pouvoirs exécutifs pour que ces héros puissent rentrer à Cuba ».


Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans les 5 de Miami
commenter cet article

commentaires