Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 00:53

medico-cubanos-con-pacientes-recuperados-580x435.jpg

Médico cubano con pacientes recuperados. (Foto: Liurka Rodríguez)

Liurka Rodríguez

Traduit par Armando García

Un mois après l'éclatement de l'épidémie de choléra à Haïti, la brigade médicale cubaine continue à travailler d'arrache-pied pour libérer la population de cette terrible maladie, essentiellement dans les départements d'Artibonite, de l'ouest et du centre -les plus affectés du pays. Leur très haut niveau d'engagement envers la population implique que les hérauts cubains de la santé et de la vie continuent de lutter chaque jour contre une maladie qui a ôté la vie de près d'un millier de Haïtiens.

L'Arbonite est le plus grand des fleuves qui, sur quelque 240 kilomètres, traverse Haïti. Une grande partie de la population s'approvisionne de son cours principal et de ses affluents. La vue de femmes lavant le linge et d'enfants batifolant sur ses rives surprend, même en ces jours où l'on a déjà prouvé sa contamination par le vibrion cholérique.

Ainsi, un mois après l'éclatement de l'épidémie de choléra à Haïti, la brigade médicale cubaine continue à travailler d'arrache-pied pour libérer la population de cette terrible maladie, essentiellement dans les départements d'Artibonite, de l'ouest et du centre -les plus affectés du pays.

Les coopérants cubains ont eu des difficultés au début pour affronter la situation -vu la nouveauté, dans cette région, de cette maladie seulement connue dans la littérature universelle et médicale. Ils ont déjà accumulé de l'expérience au niveau du traitement, ce qui s'est traduit par la diminution de l'indice de mortalité des patients.

Tous les membres de la brigade revendiquent avoir déjà fait face, indépendamment de leurs spécialités, au traitement de l'épidémie chez les malades haïtiens -même s'ils sont tous d'accord sur le fait que le travail d'infirmerie est vital pour une surveillance constante des patients.

Les collaborateurs cubains couvrent actuellement les besoins des malades dans les Centres de Traitement du Choléra (CTC), qui ont été créés par le gouvernement haïtien afin de décongestionner les hôpitaux et permettre à ceux-ci d'offrir leurs services à des patients d'autres pathologies.

La brigade médicale cubaine a inclus dans ses actions des échanges éducatifs avec les Haïtiens locaux, au parc, au marché, dans tout endroit où ils peuvent se réunir pour les persuader de développer des habitudes d'hygiène -surtout lorsqu'ils consomment de l'eau et des aliments.

Leur très haut niveau d'engagement envers la population implique que les hérauts cubains de la santé et de la vie continuent de lutter chaque jour contre une maladie qui a ôté la vie de près d'un millier de Haïtiens.


Campagne éducative sur le choléra dans les écoles haïtiennes


Une campagne d'information sur les causes, les symptômes et les solutions pour prévenir le choléra est mise sur pied dans les écoles de Haïti, pays qui compte jusqu'à ce jour 917 morts de cette maladie.

Le programme, mis en place par le Ministère de l'Éducation et de la Formation Professionnelle, a débuté par un séminaire pour les directeurs et le personnel enseignant des centres.

En plus de la conscientisation des étudiants sur la nécessité des bonnes habitudes hygiéniques, l'initiative inclut la distribution de produits en rapport avec la propreté corporelle : des savons, du chlore et d'autres produits de traitement hygiénique seront livrés dans les installations.

Un volet de cette campagne se concrétisera aussi par l'installation de réservoirs d'eau potable dans les écoles, avec l'appui du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF).

Les enseignants devront contribuer en orientant les activités vers une plus grande information sur le choléra et la détection de cas éventuels.

Bien qu'on espère que le programme arrive dans tous les centres, le Ministère de l'Éducation prévoit de donner la priorité à cinq mille personnes qui se trouvent dans les zones les plus sensibles au germe.

Selon les derniers rapports du Ministère de la Santé, le total des décès par le germe est de 917, le nombre de contaminations de 14 mille 642.

De concert avec le personnel haitien travaillent des coopérants d'autres pays, principalement -outre Cuba- du Vénézuéla, qui prennent en charge le diagnostic, le traitement et la prévention de la maladie détectée en octobre passé.

Avec les informations de Prensa Latina

Merci à Tlaxcala
Source: http://www.cubadebate.cu/fotorreportajes/2010/11/15/medicos-cubanos-cubren-necesidades-de-afectados-de-colera-en-haiti-fotos/
Date de parution de l'article original: 15/11/2010
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=2550

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans solidarités
commenter cet article

commentaires