Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 07:34
tshibanda_raymond.jpg
Les travaux de la 3ème Grande Commission mixte RDC-Cuba tenus à La Havane où la délégation congolaise a été conduite par le ministre de la Coopération R. Tshibanda ont abouti à la signature de l’Accord de coopération entre les deux pays qui ont décidé de renforcer leur coopération

Ça y est. Kinshasa et La Havane ont décidé de relancer leurs relations de coopération. Le séjour dans la capitale cubaine du ministre congolais de la Coopération internationale et régionale, dans le cadre des travaux de la 3ème Grande commission mixte Cuba-RDC, en a été le déclic.

La deuxième ayant eu lieu en 2003 à Kinshasa, il a fallu attendre plusieurs années pour voir la Troisième Grande commission mixte Cuba-République démocratique du Congo s’organiser. Ses travaux ont eu lieu du 18 au 21 janvier à La Havane, capitale de la République de Cuba.

C’est le jeudi 21 janvier 2010 dans la soirée que le ministre congolais de la Coopération internationale et régionale, Raymond Tshibanda, à la tête de la délégation congolaise, et le ministre cubain du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger, Rodrigo Malmierca Diaz, ont signé les textes des accords de coopération dans le cadre de la troisième Grande commission mixte Cuba-RDC, après cinq jours de travail.

Le chef de la délégation cubaine a dit toute sa satisfaction pour la signature de ces documents en ce qu’elle relance les relations de coopération entre les deux Etats. Lesquels ont, du reste, des liens historiques d’amitié. « Le véritable succès sera enregistré lorsque les deux parties auront concrétisé le contenu de ces accords », a-t-il toutefois relevé.

Prenant la parole, à son tour, le ministre Raymond Tshibanda N’tungamulongo a fait une brillante adresse. « Cuba, pays de Fidel Castro, et la RDC de Patrice Emery Lumumba et Kabila, a-t-il dit, ont raison de coopérer parce que cette coopération a toutes les chances d’être exemplaire et avantageuse à toutes les parties ». « L’obligation que nous avons tous vis-à-vis de nos héros nationaux et de nos populations respectives est celle de produire des résultats », a-t-il estimé, soulignant que « l’heure n’est plus aux discours ». Il est temps, a-t-il précisé, de passer au travail et de poser des actions concrètes de façon que, lors de la prochaine rencontre, on dise que cette session de La Havane a servi à quelque chose.

Le ministre de la Coopération internationale et régionale a dit qu’il rentrait à Kinshasa porteur du message de l’invitation de Cuba au président Joseph Kabila à visiter le pays de Fidel Castro. Occasion pour l’homme d’Etat congolais de lancer une invitation aux autorités cubaines à prendre part aux festivités du Cinquantenaire de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale le 30 juin prochain à Kinshasa.

Les deux parties se sont donc engagées à matérialiser ces accords dans les plus brefs délais ; les premiers résultats devant être transmis de part et d’autre dans les quatre-vingt-dix prochains jours, apprend-on du service de presse du cabinet du ministre congolais. Les Commissions mixtes entre les deux pays ne se tiendront plus tous les six ans, mais plutôt tous les deux ans, ainsi en ont décidé les chefs de deux délégations.

Santé, agriculture, éducation, énergie, sports, culture sont les secteurs principalement concernés par lesdits accords. A noter que l’agenda de travail du ministre Raymond Tshibanda était très chargé. Il a, en effet, eu plusieurs rencontres et séances de travail. Notamment avec le ministre Ricardo Cabrisas, vice-président du Conseil des ministres.

Ensemble, ils ont réexaminé les potentiels domaines de coopération entre les deux Etat, déplorant par la suite le manque de suivi des résolutions de la dernière session de la Grande commission mixte Cuba-RDC tenue à Kinshasa en 2003, la première ayant eu lieu à La Havane à Cuba en 1999.

Marcel Lutete/Le Potentiel

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires