Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 00:02

hemingway-Portrait-ecrivant.jpg

Guillermo Nova

 

Le XII° colloque international Ernest Hemingway réuni cette fin de semaine à La Havane est symbolique des aléas et tentatives pour surmonter les obstacles sur le chemin de la réconciliation entre les Etats-Unis et Cuba.

 

Durant la session inaugurale, la présidente du Conseil National pour le Patrimoine Culturel de l'Ile, Margarita Ruiz, a dit que l'évènement prévoyait un échange avec des personnalités connues sur la vie de Hemingway dans les lieux où il a élaboré une grande partie de son oeuvre littéraire.

 

Entre temps le Département du Trésor des Etats-Unis à refusé le visa pour voyager à Cuba à 14 chercheurs des USA qui devaient participer comme intervenants et observateurs au Colloque.

 

Jenny Philips, présidente de la Fondation Finca Vigia  des Etats-Unis a déploré que le blocus de son pays contre Cuba limite les possibilités d'accélérter la récupération et la conservation de l'oeuvre d'Hemingway dans l'île.

 

"Au cours du mandat du président Clinton, il avait semblé y avoir une ouverture, avec Bush les choses devinrent très difficiles, rigides, inflexibles, et le président Obama n'a guère changé la politique envers Cuba", a dit à la presse la nièce de l'éditeur du Nobel de Littérature.

 

Lors de la rencontre, les organisateurs ont annoncé la publication prochaine de quelques 6 000 lettres rédigées par Hemingway qui se trouvent dispersées de part le monde et ont été rassemblées en 18 volumes, après 8 ans de recherche par des spécialistes de l'écrivain nord-américain.

 

Les lettres de l'auteur de "Le vieil homme et la mer" rassemblent ses expériences de la Première Guerre Mondiale, où il fut blessé, comme ses relations avec sa première épouse, Elizabeth Hadley Richardson, et les impressions laissées par les écrivains Ezra Pound et Francis Scott Key Fitzgerald.

 

Les journées coïncidaient cette année avec le 50° anniversaire de la remise par la veuve d'Hemingway, Mary Welsh, de Finca Vigia à l'Etat Cubain, et avec les 85 ans de la publication de sa nouvelle "Fiesta" ("Le soleil se lève aussi").

 

L'évènement a eu lieu à l'hôtel Ambos Mundos (Les deux mondes), dans la

Vieille Havane, où il allait dans les années vingt, situé à mi-chemin entre le Florida et la Bodequita del Medio, bars où avait l'habitude de s'arrêter l'écrivain américain pour prendre ses boissons préférées.

 

Plus tard, dans les années trente, il acheta une propriété dans les alentours de la capitale cubaine, “La Vigía”, où il a habité jusqu'à ce qu'il parte aux Etats-Unis en 1961. L'antique demeure du quartier de San Francisco de Paula est aujourd'hui l'un des musées les plus visités par les touristes à Cuba.

 

Le musée conserve plus de 22 000 pièces, comprenant des livres, des lettres, des photos, des films, des trophées de chasse, des disques, des armes, des objets de sport ou de pêche, entre autres propriétés et documents de l'auteur.

 

Dans un climat d'hostilité la Fondation a reçu l'appui du congressiste démocrate James Mac Govern, lequel est venu dans l'île à plusieurs occasions et est arrivé à ce que l'Institution établisse un accord entre les deux pays pour restaurer et numériser les documents qui se trouvaient dans la résidence.

 

Maintenant la Fondation Finca Vigia a comme nouveau projet l'étude de la bibliothèque de la demeure, composée de plus de 9 000 volumes et revues qui contiennent des annotations manuscrites du premier Nobel.

 

Mais Philips a affirmé que "tout ce que nous pourrions faire est limité d'une manière ou d'une autre par l'embargo. Nous avons été capables de faire cela malgré la si difficile situation politique. Une des choses qui me réjouis le plus dans ce projet, c'est que nous avons été unis aux Cubains, par delà la politique.

 

 

Source: La República

Traduction : Alma


Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires