Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 08:36

francis-fernandez-el-tiempo-hablara-tecnica-mixta-sobre-tel.jpg

Francis Fernández: El tiempo hablará

CE MERCREDI 24 NOVEMBRE 2010

 

A 18H30

 

C’EST « L’HEURE DE L’METTRE »

 

Sur RADIO CAMPUS Lille 106,6

 

En direct et en archives sur www.campuslille.com

 

 

Un chant bien connu nous enjoint de « tirer l’esprit du cachot ». Ce cachot métaphorique, nous y sommes toujours enfermés, bien que nos barreaux soient dorés et nos chaînes numériques. Attachés nous sommes, à la pensée dominante – le masque idéal du brigandage mondialisé.

 

Mais lorsque le racket ne nous laisse plus que les yeux pour regarder la télé, alors les masques tombent peu à peu, et nous entrevoyons, nue, toute la violence du profit qui nous écrase. L’écart entre notre réel et la vision qu’ils en proposent devient un gouffre que leurs sondages peinent à mesurer.

 

Ce qui manque, souvent, c’est d’apercevoir, au-delà de nos frontières, les mêmes sous d’autres masques. Trop lointains peut-être ? Ou est-ce le regard qui demeure trop métropolitain ? L’Internationale est un chant exigeant…

 

Ainsi, on s’en va répétant ce que l’ordre du jour des geôliers nous impose. Le dissident chinois, le prisonnier cubain, le terroriste palestinien, le dictateur vénézuélien, la menace iranienne, font la une et aiguisent les signatures prestigieuses des mêmes qui, face à nos colères et nos révoltes, font la grimace et opposent la fatalité du marché et sa dictature.

 

Si l’ignorance de ce qui se cache derrière ces masques lointains concourt à renforcer l’impérialisme, si elle met en péril les expériences évidemment discutables (mais qui veut bien en discuter ?) en Amérique Latine, si elle aide à étendre la colonisation, à banaliser l’occupation, si cette ignorance finalement sert la guerre à venir, elle n’est toutefois pas que (tout) cela.

 

Notre révolte, notre conscience de sa nécessité, ici et maintenant, face aux fossoyeurs de nos retraites, seront les victimes collatérales de défaites lointaines si nous continuons de croire ceux qui les présenteront comme des « victoires de la démocratie ». Il leur sera facile, alors, de nous remettre dans leurs pas, si nous croyons que les Chinois sont à l’origine de nos maux, si nous acceptons la fable du péril iranien, ou si nous nous coupons nous-mêmes des résistances des autres. Des nôtres, pour être exact.

 

L’Internationale est un bien nécessaire, comme on le chante à Cuba. Cuba confrontée au terrorisme yankee, lequel est doublé du terrorisme intellectuel le mieux payé de la planète, si l’on en croit la comptabilité des occupants de Guantanamo, les fils des assassins du Che. Ça ne vous fait rien, mais 5 prisonniers politiques cubains croupissent depuis 12 ans dans les geôles de la « plus grande démocratie du monde », celle qui choisit Pinochet  et ensanglanta le Nicaragua. Il en sera question dans la Semaine à Cuba, programme partagé avec nous par Radio Habana. Et à Lille, comme chaque mois, sur initiative de France Cuba Lille Métropole, il sera exigé, ce vendredi 26 novembre de 18h30 à 19h30, Place Charles de Gaulle, la libération des 5 Cubains anti-terroristes.

 

Dans notre « ¼ d’heure en Palestine », nous recevrons Leïla, une jeune palestinienne qui a vécu 7 ans derrière les barreaux de l’occupant, et Youssef, militant des droits humains en Palestine. Ils sont les invités de l’association Amitié Lille Naplouse, une amitié dont il faudrait rappeler le sens à Madame Aubry, laquelle condamne, lors de ses dîners sionistes, la solidarité avec nos amis, tout en réactivant la sienne avec ce que l’excellent journaliste israélien Gidéon Levy a qualifié de « ville la plus raciste d’Israël » : Safed. Le « dialogue » invoqué par la dirigeante « socialiste » pour justifier sa « neutralité », c’est un de ces fameux masques. Il cache ce que nous entendrons mercredi.

 

 



"l'heure de l'mettre"
radio campus lille 106,6
en direct sur www.campuslille.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans écouter
commenter cet article

commentaires