Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 15:10

La Havane, 29 octobre, (RHC)--. La directrice générale de l’OMS, le Dr Margaret Chan, a qualifié d’impressionnants les indicateurs de santé atteints par Cuba, malgré le blocus étasunien.

Au cours d’une conférence de presse peu avant de conclure une visite officielle à Cuba, Margaret Chan a rappelé que ces indicateurs de santé sont comparables à ceux des pays riches.

Elle a cité entre autres le taux de mortalité infantile, 4,7 pour mille, un des plus faibles des Amériques, uniquement devancé par le Canada, l’espérance de vie des Cubains qui frôle actuellement la barre des 80 ans et la formation de ressources humaines pour Cuba et pour le monde.

“Constater que le système de santé cubain est basé sur l’attention primaire me remplit de satisfaction.
Le gouvernement accorde un intérêt spécial à la promotion de la santé, à la prévention de maladies et au dépistage opportun, au traitement et à la réeducation. Ce sont des mesures importantes qui aident à réduire les coûts très élevés de la santé. Je fais référence aux indicateurs tels que l’espérance de vie très élevée, au taux très bas de mortalité infantile, de mortalité chez les mères, même s’il reste encore des choses à faire, mais si l’on tient compte de la situation économique du pays, on se rend compte des efforts déployés pour aboutir à ces indicateurs. Je peux dire que cela est possible car le gouvernement à la vision correcte. Il y a une politique d’état visant à améliorer le système de santé, la santé publique est un droit à Cuba. La seconde raison est que vous disposez d’un personnel médical très engagé, très dévoué, notamment les spécialistes en médecine générale intégrale. D’autre part, vous avez des scientifiques, qui mènent à bien les diverses recherches qui cherchent à satisfaire les besoins de santé de la population. Cuba est l’un des pays qui croient le plus aux investissements dans le capital humain. Je suis agréablement impressionnée de voir qu’il n’y a pas d’analphabètes parmi la population. Dans mes visites aux diverses institutions scientifiques, j’ai pu partager avec les chercheurs qui y travaillent et j’ai pu constater qu’ils réalisent un grand apport au monde et à l’OMS ”.

Elle a reconnu l’expérience de Cuba pour faire face à des situations de désastre associés aux phénomènes météorologiques et elle a confirmé que l’OMS continuera de collaborer avec notre pays pour perfectionner ce travail.

La directrice générale de l’OMS s’est d’autre part félicitée de son entretien avec Fidel Castro.

“Nous avons eu un échange très bon sur divers sujets concernant la santé. Nous avons parlé de la réponse du pays à la pandémie H1N1, nous avons parlé des défis actuels et futurs face au changement climatique. Nous avons abordé aussi l’importance d’accorder aux handicapés, une plus grande attention. De par mon travail, j’ai eu le privilège de me réunir avec plusieurs présidents et premiers ministres et je dois dire que la compréhension que Fidel Castro a de la santé publique est impressionnante. Impressionnant est aussi son engagement avec la santé des Cubains. Je suis médecin, je comprends l’importance de la confidentialité, mais je dois dire que son état est merveilleux, c’est tout ce que je peux dire. Nous avons eu une longue conversation, de plus de deux heures, très dynamique. Et très humblement il m’a accompagné jusqu’à la sortie de chez lui, c’était une distance assez longue, je l’ai vu très fort. Je suis plus jeune que lui et je me sens plus fatiguée que lui”.

Sources: RHC, AIN, GRANMA, TRABAJADORES, JUVENTUD REBELDE, PL, REUTER, EFE, IPS, ANSA, AFP, XINHUA, TASS, DPA, AP.
Partager cet article
Repost0

commentaires