Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 00:45

Cerveau-contre-tele.jpg

Hernán Mena

 

Une guerre de quatrième génération pour s'approprier le pétrole Lybien

 

Caracas le 1°Mars 2011 - Les tanks, les fusils et les canons qui ont tiré sur les "manifestants pacifiques" en Libye ne sont pas les uniques armes utilisées par les Etats-Unis et d'autres puissances occidentales pour expulser Mouammar Kadhafi et s’approprier son immense richesse en pétrole, car ils ont utilisé, en plus, l'arme de destruction massive de la Guerre de Quatrième Génération, plus mortelle que toutes celles qui ont été utilisées tout au long de l'histoire.

 

C'est celle qui fait que les navires, les sous-marins, les tanks et les missiles ont été substitués par les salles de rédaction des journaux, des radios et des chaînes de télévision des Etats-Unis, d'Angleterre, d'Allemagne et de France et des autres membres de la presse mercenaire du Tiers Monde, à partir desquels ont été tirés toute une salve de calomnies et de mensonges, afin de détruire la vérité par la désinformation et la manipulation des informations qui ont diabolisé Kadhafi et son régime.

 

"Les avions de Kadhafi bombardent les manifestants"

 

"Kadhafi déclenche un bain de sang en Libye"

 

"Le règne de la terreur de Kadhafi doit se terminer"

 

"L'ONU doit intervenir militairement en Libye"

 

"Des scènes de terreur sont vécues dans les villes de Libye"

 

Ce sont quelques uns des mille titres que les agences de presse des puissances occidentales, qui ont la mission guerrière de diaboliser le dirigeant Arabe et sa révolution lors de la première étape de cette nouvelle façon de faire la guerre qui consiste à dominer dans un premier temps les mentalités pour finalement démettre un gouvernement ennemi, exploiter son peuple et s'approprier de ses richesses naturelles, comme en ont la prétention ces historiques prédateurs de peuples.

 

La plupart de ces informations sont fondées sur des rumeurs, sur des déclarations faites par ceux qui s'opposent au gouvernement, comme la référence aux bombardements aériens qui, comme la majorité des "massacres" attribués aux forces loyales à Kadhafi, n'ont pas été confirmés ni prouvés par les milliers de vidéos et d'images envoyés par les opposants par téléphone portable, attaques qualifiées de "fausses" par le gouvernement de Tripoli.

 

C'est la raison d'être de la guerre de quatrième génération qui tire sans risque les flèches du mensonge pour empoisonner l'esprit de millions de personnes dans le monde au moyen de leurs médias mercenaires qui, derrière la façade de clichés usés du genre moral, comme l'impartialité et l'objectivité, diffusent comme étant certaines des informations fondées sur des rumeurs non confirmées, vêtues des habits de la vérité, disant qu'elles sont fondées sur des "sources fiables".

 

C'est pourquoi, s'il est certain que les guerres, depuis l'origine, sont synonymes de violence, de destruction et de mort, celle de la quatrième génération est la plus perverse et la plus cruelle de toutes, car elle détruit toute trace de liberté et d'indépendance de la pensée, transformant l'être humain en zombie ou en mort-vivant, qui croit tous les mensonges qu'il voit, lit ou entend.

 

Parmi les études faites sur ce phénomène sociopolitique et sur le rôle des médias comme acteurs principaux de celui-ci, figure celle du journaliste et analyste Manuel Freytas, qui lance l'alarme dans son travail intitulé "Attention! Votre cerveau est en train d'être bombardé", disant que "pendant que vous êtes en train de vous reposer, en train de consommer, pendant que vous profitez des spectacles que vous offre le système, une armée invisible s'empare de votre cerveau*, de sa direction et de ses émotions."

 

"Votre volonté est sous l'emprise des forces d'occupation invisibles sans que vous ne soupçonniez rien. Les batailles cette fois ne se déroulent pas en des endroits éloignés, mais dans votre propre tête. Il ne s'agit pas là d'une guerre pour la conquête d'un territoire, mais d'une guerre pour la conquête des cerveaux, dont vous êtes la cible principale."

 

"Le but n'est cette fois pas de tuer mais de prendre le contrôle. Les projectiles ne sont pas dirigés vers votre corps, mais sur vos contradictions et vulnérabilités psychologiques. Votre manière d'être est examinée, dirigée et contrôlée par des experts. Votre cerveau et votre psychologie sont soumises à des opérations extrêmes de Guerre de Quatrième Génération. Une guerre sans front ni arrière-garde, une guerre sans chars et sans fusils, dont vous êtes à la fois la victime et l'agresseur."

 

Et la Guerre de Quatrième Génération que l'Empire et ses partisans ont déclenché contre la Libye représente le même type de conflit guerrier que celui qu'ils ont commencé il y a des années et continuent de mener au Vénézuéla contre la Révolution Bolivarienne et son leader Hugo Chavez, comme l'a dénoncé la journaliste et militante Hindú Anderi, coordinatrice du Forum Itinérant Populaire,(...).

 

"C'est une guerre perfectionnée grâce aux avances technologiques et qui attaque la conscience de l'humanité. Elle est menée (dans sa première phase), par les médias, qui s'emploient à diviser l'information, à nous éloigner de la réalité et à nous empêcher de voir le contexte. Par la Guerre de Quatrième Génération, l'Empire et le Sionisme parviennent à développer leurs plans d'expansion. Leurs missiles sont la désinformation, avec laquelle ils tentent de générer une matrice d'opinion d'une tendance déterminée."...

 

Et une fois que les médias mercenaires ont accompli "l'opération d'amollissement mental" de l'opinion publique mondiale, aplani toute résistance des "zombies" qu'ils ont créé grâce à la propagande subliminale de calomnies et de mensonges, on passe alors à la seconde phase de la Guerre de Quatrième Génération, et c'est alors qu'entrent en action les forces militaires de l'Empire et de ses alliés qui envahissent et occupent le territoire ennemi.

 

Cette phase finale serait sur le point de commencer en Libye, après que le Conseil de Sécurité et le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU ont décidé d'une série de mesures condamnant le gouvernement Libyen et Kadhafi, après avoir accepté comme unique preuve contre lui les dénonciations des "manifestants pacifiques" armés de fusils, de mitraillettes, de chars et de canons, qui ont parlé de massacres et de bombardements ainsi que les arguments des diplomates déserteurs qui ont tourné le dos à leur leader.

 

 

 

En plus du fait que les deux organismes ont émis leurs condamnations contre la Libye sur la base de rumeurs, le principe universel du Droit qui établit que "tout individu accusé d'un délit est innocent tant que le contraire n'a pas été prouvé" n'a pas été appliqué, et c'est maintenant, quand cette aberration juridique est consommée, qu'on annonce que l'ONU enverra une commission d'enquête dans le pays pour déterminer si les "massacres supposément commis par le gouvernement de Kadhafi" sont avérés!

 

Pendant ce temps, depuis Washington, Londres, Paris et Berlin, les parrains de la Guerre de Quatrième Génération, dont les médias mercenaires ont accompli la première phase, se réjouissent d’observer comment le Cheval de Troie de l'opposition interne occupe les endroits où se trouve caché sous le sable du désert de Libye, le précieux butin de leurs rêves, le pétrole et le gaz dont ils sont tant avides pour calmer leur soif d'addicts au consumérisme et la faim dont souffre le monstre constitué par leur machinerie de guerre.

 

Et pour s'assurer que cette richesse ne va pas leur échapper, ils ont mis en place en même temps un mouvement séparatiste entre les "manifestants pacifiques" - qui sont apparus aussitôt armés - et ont pris les principaux champs pétroliers, pour qu'ils isolent l'Etat Libyen de la "zone libérée" au moyen d'un mouvement séparatiste.

 

C'est le même agenda qui a été appliqué et continue d'être appliqué en Bolivie et au Vénézuéla, où, en une complicité traîtresse les oligarchies régionales et les Etats-Unis conspirent pour isoler du pays de l'Altiplano la région de la Media Luna et, dans la patrie de Bolivar, l'Etat de Zulia, dans le sous-sol desquels existent de grandes réserves de gaz et de pétrole.

 

Parce que, comme l'a assuré hier le commandant et président du Vénézuéla Hugo Chavez, "Les Etats-Unis sont fous à l’idée de s'approprier le pétrole Lybien" et, pour le citer, s'il y a vérité incontestable, il demande : "Pourquoi ne condamnent-ils pas Israël quand il bombarde la Palestine. Pourquoi les Etats-Unis ne sont_ils pas condamnés pour l'assassinat de milliers d'innocents en Irak, en Afghnistan et dans le monde entier."

 

Car ce n'est un secret pour personne que toutes les guerres déclenchées par les Etats-Unis lors des dernières dizaines d'années ont comme unique raison l'appropriation des ressources énergétiques que dans leur immense majorité possèdent les peuples du Tiers-Monde. Une bonne partie de celles-ci se trouve en Libye et dans d'autres pays d'Afrique qui sont dans le collimateur avide des grandes puissances sur le point de perdre les féaux agités maintenant par des vents révolutionnaires et qu'ils avaient créé au Moyen Orient.

 

Mais qu'ils ne chantent pas encore victoire, car l'histoire montre que les peuples qui ont été décimés par la plaie des guerres impériales pour voler leurs richesses se sont levé après avoir vécu pendant des années l'exploitation et l'humiliation infligées par les prédateurs étrangers et leurs suiveurs des oligarchies occupantes - lesquelles ont reçu comme prix de leur servilité des miettes de la richesse arrachée au peuple.

 

Là viennent l'exemple de l'Iran, dont la Révolution Islamique, guidée par les Ayatollahs a détrôné le sanguinaire Sha Reza Pahlevi et aussi celui du Vénézuéla dont le peuple et l'armée, loyale, ont fait échec à un coup d'état et restitué au pouvoir le président Chavez, leader de la Révolution Bolivarienne. Et aujourd'hui, les autres pays et leurs gouvernements progressistes Latinoaméricains, Caribéens, Asiatiques et Africains, sont en marche vers l'Utopie de ce Monde Possible rêvé par leurs enfants.

 

 

Source : http://www.aporrea.org/internacionales/n176056.html

 

 Traduction : Alma

 

* "Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible"

Patrick Le Lay, 2004

Président Directeur Général de TF1

"Les dirigeants face au changement" (Editions du Huitième jour).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires