Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 00:47

libye-armoiries.gif

Alors que les États-Unis et l’Union Européenne renforcent leurs brutales actions d’ingérence dans les affaires intérieures du peuple libyen, la situation dans ce pays arabe se complique. Une chose est sûre. Le conflit devrait être résolu moyennant une négociation directe entre les parties impliquées.

Le Pentagone a annoncé qu’il procède à une nouvelle répartition d’une partie de ses forces dans la région, qui sont d’ailleurs abondantes, car les États-Unis possèdent plusieurs bases militaires dans la zone méditerranéenne. Il va les situer en face des côtes libyennes, notamment les forces navales et aériennes.

Sans doute la Maison Blanche se hâte de mettre à point une variable militaire pour intervenir en Libye, comme l’a bien dit le porte parole de cette institution armée étasunienne, le colonel Dave Lapán, propos confirmés par la Secrétaire d’État, Hillary Clinton, qui a assuré à Genève que toutes les options ont été mises sur la table pour renverser Mouammar El- Kadhafi.

La question est cependant, que dans ce pays, les choses sont plus complexes qu’en Tunisie ou en Egypte, où une décision de l’armée a forcé les présidents Ben Ali et Hosni Moubarak à quitter le pouvoir.

La stabilité en Libye est basée sur un équilibre pour ce qui est du niveau de développement, du pouvoir et de la participation à la vie politique d’un groupe de tribus et de familles puissantes, dont le consensus a permis au Président El Kadhafi de gouverner pendant plus de 40 ans sans qu’il y ait de Constitution ou tout autre cadre légal de référence.

Bien qu’il y ait quelque 140 tribus et familles, ce sont en réalité une trentaine qui exercent le pouvoir par l’intermédiaire de leurs représentants dans les diverses institutions comme l’armée, les ministères, l’administration de la richesse découlant de l’exportation du pétrole, la principale ressource naturelle dans un territoire où prédominent les zones désertiques.

Justement le fait que l’un de ces groupes est passé aux rangs de l’opposition, les Warfalla, considéré par des spécialistes comme le plus important, avec des figures clefs dans les forces armées, la police ou les appareils de sécurité a permis aux rebelles d’arriver à contrôler plusieurs secteurs du pays de façon relativement facile.

La disposition de cette tribu et de ses alliés au dialogue, permettrait de trouver une solution négociée et éviterait une guerre tribale avec des conséquences néfastes pour la totalité du pays, car ce serait ouvrir les portes aux Étasuniens et Européens, qui brandissant des prétextes « humanitaires » feraient irruption en Libye pour s’approprier ou contrôler le pétrole.

Pour le moment les opposants contrôlent Benghazi, la seconde ville libyenne. Les forces loyales au gouvernement gardent le contrôle de Tripoli, la capitale et d’autres villes importantes comme Syrte, dans le Centre Nord.

Comme vous avez pu le constater, il s’agit d’une partie d’échecs très difficile. Des décisions hâtivement prises pourraient avoir des conséquences désastreuses. Les puissances occidentales s’apprêtent à utiliser toutes les voies y compris même à faire pression sur des organismes internationaux comme l’ONU et son Conseil de Sécurité pour faire en sorte que les événements fassent un tour en leur faveur.

La Libye viendrait se joindre à la liste de pays où l’intervention des États-Unis et de leurs alliés ont semé de cimetières de vastes étendues, depuis les sables ardents de la Mésopotamie, jusqu’aux sommets gelés de l’Afghanistan

Source : RHC

 


Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires