Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 00:57

desinformacion-mentiras.jpg

Cuba : Communiqué officiel

Par Raul Fernandez RHC

Tiré de Tercera Información

Mardi 27 décembre, l’agence EFE diffusait une dépêche intitulée “Silence officiel à Cuba, mais les opposants parlent de plus de  2.900 prisonniers libérés”. La nouvelle a été reproduite par un grand nombre de sites sous le même titre. Justement nous voudrions nous occuper aujourd’hui de ce gros titre

La nouvelle parle de la grâce accordée à quelque 3.000 prisonniers suite à la demande de proches ou d’organisations religieuses. Que pense le lecteur espagnol ou étranger lorsqu’il lit ce gros titre? Il pense certainement que si le gouvernement accorde la grâce à 3000 prisonniers, c’est parce qu’il y en a des dizaines de milliers et tous « politiques » ou de « conscience »

Les premiers mots “silence officiel” sont très éclaircissants: de toute évidence, le gouvernement tente de passer sous silence un geste qui est un signe d’ouverture, pour ne pas mettre en évidence sa fermeture précédente, n’est ce pas ? Le comble, la source citée par EFE dans son gros titre ce sont des “opposants”. Il n’y a rien de plus clair: Les  2 900 prisonniers graciés sont des “dissidents”, mais le gouvernement cubain n’offre même pas de transparence lorsqu’il s’agit de la grâce de 3 milliers d’opposants.

La réalité est bien différente de celle qui est présentée. Ouvrir un gros titre parlant de “silence officiel” alors que le Président Raul Castro lui-même avait fait cette annonce lors de son discours officiel de clôture de la session d’hiver de l’Assemblée  Nationale, vendredi 29, est plutôt mal intentionné. Surtout lorsque l’agence EFE avait diffusé l’annonce officielle vendredi.

Le “silence officiel” avait été précédée d’une notre “officielle” elle aussi qui donnait une information détaillée de la grâce. Bien entendu, il ne s’agit pas de 2.900 prisonniers politiques, mais des prisonniers pour des délits communs de tout type, comme le soulignait la note :

“Parmi ceux qui seront mis en liberté, se trouvent des personnes de plus de 60 ans, des malades, des femmes et des jeunes aussi n’ayant pas eu des casiers judiciaires préalables qui ont appris un métier, qui ont élevé leur niveau culturel et donc leurs possibilités de réinsertion sociale.

Des personnes sanctionnées pour des délits d’espionnage, de terrorisme,d’assassinat, d’homicide, de trafic de drogue, de pédérastie avec violence, de vol avec violence dans un domicile habité, de violation et de corruption de mineurs ne sont pas comprises dans cette grâce à de très rares exceptions”.

«  Le silence officiel” a été brisé aussi par le Journal officiel de Cuba La Gaceta oficial, quelque chose de similaire à notre BOE, le bulletin officiel de l’état. Le document, disponible sur la page web de l’institution, explique les détails de la libération et énumère les noms et les délits pour lesquels les prisonniers libérés ont été condamnés. Pour être un « silence officiel », il est assez éloquent.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine
commenter cet article

commentaires