Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:12

download.jpg

15 avril 2012  
La chaîne de télévision Venezolana de Television est parvenue à briser la censure de l’information imposée durant la réunion des présidents lors du VI ° Sommet des Amériques et a transmis intégralement le discours du représentant du Vénézuéla, le ministre Nicolas Maduro, enregistré par un téléphone portable.
 
« Les 32 pays du continent condamnent le blocus criminel des Etats-Unis contre Cuba (…) Il ne s’agit pas d’une question du passé » a exprimé en Colombie le Ministre de la République Bolivarienne du Vénézuéla, Nicolas Maduro, quand il est intervenu dans le débat  qui s’est tenu à huis clos à Cartagena de Indias. Eu égard à la censure de l’information imposée par les organisateurs colombiens, son discours a été obtenu de manière peu ordinaire
 
Qui sont alors ceux qui sont ancrés dans le passé ? a demandé Maduro, se référent directement aux gouvernements des Etats-Unis et du Canada qui, depuis le début du siècle donnent leur aval au blocus économique de Cuba et à la situation colonialiste imposée par l’Angleterre dans les îles Malouines dont la souveraineté est réclamée historiquement par l’Argentine.
 
La République Bolivarienne et un grand nombre de pays ici réunis exige la fin du blocus criminel contre Cuba et, pour les terres des Malouines, nous demandons à ce que soit mis fin à la colonisation de ce territoire qui est à l’Argentine, a dit Maduro à Cartagena dans un discours plein d’émotion.
 
Il répond de cette manière aux exigences du président des Etats-Unis et autres personnalités qui insistent pour rendre responsables les gouvernements progressistes de la résolution d’injustices qui sont le reliquat du siècle dernier.
 
Dans cette « Cumbre de las Guayaberas », comme a dit Fidel , nous ne pouvons pas ne pas nous souvenir de Bolivar, à propos de la nécessité pour les pays libérés de l’empire espagnol de cheminer avec leurs propres pieds au lieu d’être sous la tutelle de quelque puissance.
 
VIV a pu transmettre ce matériel audio-visuel inédit, grâce à quoi l’envoyé spécial à Cartagena, Eduardo Silvera, a pu enregistrer les images d’un écran au moyen d’un téléphone portable.
 
Silvera rappelle que la décision des organisateurs de ne transmettre par aucun moyen les images et les sons des interventions des chefs d’état et des représentants des 34 délégations à la Cumbre, qui ont eu lieu finalement de manière privée et à huis clos, a obligé les journalistes a faire preuve d’ingéniosité pour enregistrer ces interventions au caractère historique.
 
Il est parvenu à enregistrer, en plus, une partie des paroles prononcées par le Président d’Uruguay, José Mujica, qui a dit, entre autres , que la démocratie ne pouvait pas être imposée par la force.
 
VIV a transmis aussi ces déclarations :
 
Les Etats-Unis criminalisent en permanence les états.
 
Maduro a mis aussi en exergue dans ses paroles les avancées démocratiques du Vénézuéla, et particulièrement, en ce mois d’avril où est commémoré le coup d’état d’il y a 10 ans, la célébration populaire du sauvetage de la démocratie le 13 avril.
 
Il a rappelé que ce coup de force avait été appuyé spécialement par les Etats-Unis et il a réitéré les revendications concernant la diabolisation permanente que fait ce gouvernement de la Révolution Bolivarienne.*
 
Maduro a posé la question de savoir comment un pays peut être l’allié d’un autre pays qui l’attaque.
 
« Comment pouvons-nous être les alliés des Etats-Unis alors que ceux-ci nous criminalisent en permanence ? », a déclaré Maduro. Il a dit en plus que cette question, on doit se la poser aux Etats-Unis où l’on n’a pas encore compris que le Vénézuéla a fait des avancées démocratiques dans la région.
 
Source : http://www.cubadebate.cu/noticias/2012/04/15/celular-rompe-censura-informativa-de-la-vi-cumbre-de-las-americas/

 

Traduction : Alma

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Amérique Latine
commenter cet article

commentaires