Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 08:59

cinco-1-

Monsieur le Président Obama Le 1er mars 2010

The White House

1600 Pennsylvania Avenue N.W.

Washington DC 20500





Monsieur le Président,

Quand vous recevrez ce courrier, cela fera onze ans et demi que les cinq cubains René González, Ramón Labañino, Gerardo Hernández, Fernando González et Antonio Guerrero seront emprisonnés dans votre pays. Un châtiment bien long pour avoir lutté contre le terrorisme made in USA à l’encontre de leur île. Leurs condamnations sont toutes démesurées et les cinq Cubains auraient dû être libérés depuis longtemps.

Après les nouvelles sentences d’Antonio, de Ramón et de Fernando, un seul des Cinq, Gerardo, conserve une condamnation à vie, et double de surcroit!

Voilà un homme qui purge une double peine à vie, pour « conspiration en vue de commettre un assassinat », alors que l’Accusation  elle même a estimé impossible de prouver ce délit !

En effet, en mai 2001, le Ministère Public avait demandé par courrier aux juges que soit expressément retiré du dossier de Gerardo ce chef d’accusation n°3, comme on l’appelle dans le langage de la justice. Cette charge avait été au centre d’un long litige lors de l’étude du dossier, c’est la raison pour laquelle elle a été maintenue. Dans ce courrier, le Ministère Public reconnaissait que : « à la lumière des preuves présentées il devait faire face à un obstacle insurmontable qui conduirait à l’échec de l’accusation. »

Comment peut-on maintenir une accusation, quand l’accusateur en personne s’avoue incapable de la démontrer, et demande de l’enlever de l’acte d’accusation ?

Quant aux jurés, dans le climat délétère de ce jugement, il leur aura fallu un temps record pour déclarer Gerardo coupable de cette charge n° 3, dont il n’était même pas accusé, et cela sans poser la moindre question !

Monsieur le Président, nous présumons que vous vous êtes un tant soit peu penché sur cette douloureuse affaire des avionnettes qui ont été abattues. Vous savez donc que Gerardo n’y est pour rien. La juge Kravitch du panel des trois juges de la Cour d’Atlanta chargé de l’appel des Cinq l’a parfaitement démontré. Vous avez d’ailleurs reçu, avec ma lettre de décembre 2009, le dossier constitué par cette juge, réfutant la responsabilité de Gerardo.

Le procès des Cinq est un des plus longs de l’histoire de votre pays, une injustice flagrante, énorme, et révoltante. C’est une affaire purement politique, ces hommes devraient être libres, mais l’implication de la mafia de Floride est grande et puissante dans les affaires de votre pays.

D’ailleurs, dès 2000,  lors de la préparation du procès, le Ministère Public a mentionné dans les documents officiels (motionin limite du Ministère Public): « la lutte contre le terrorisme est la motivation des accusés, et les motivations ne doivent pas être divulguées devant le jury»

La collusion entre le Gouvernement de votre pays et les groupes terroristes va-t-elle se poursuivre encore longtemps ? Quand la juge Joan Lenard, a justifié la condamnation de Fernando par le fait qu’elle devait « servir d’exemple à ceux qui auraient l’intention de venir aux USA pour espionner des citoyens des Etats-Unis et empêcher que ceux-ci exercent leurs droits constitutionnels », tout était dit ! Elle confirmait ainsi que pour le gouvernement des Etats Unis, il est légitime et conforme à la constitution des U.S.A d’organiser des attentats terroristes contre un pays souverain.

Nous commençons à douter sérieusement de la volonté de votre gouvernement d’initier de nouvelles relations avec celui de Cuba. Vous aviez lors de votre campagne électorale, et au début de votre mandat, pourtant souhaité des relations d’égal à égal avec les autres nations. Où sont toutes ces belles résolutions ?

Si telle était votre volonté, vous accorderiez, Monsieur le Président Obama, sans plus tarder la « clémence exécutive » à ces cinq Cubains.

Nous vous le demandons une nouvelle fois : Monsieur le Président, aurez-vous le courage de prendre cette mesure ? Nous le souhaitons vivement.

Recevez, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments humanistes les plus sincères.







Jacqueline Roussie

64360 Monein (France)



Copies à : Mesdames Michelle Obama, Nancy Pelosi, Hillary Clinton, Messieurs Harry Reid, et M. l’Ambassadeur des USA en France

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans les 5 de Miami
commenter cet article

commentaires