Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:07

eeuu.jpg

Lire ou relire : Argentine : UN CHARGEMENT D'ARMES NON DÉCLARÉES

Un différend diplomatique s’est créé entre l’Argentine et les États-Unis, à la suite de la découverte par les autorités argentines d’une charge non déclarée à bord d’un avion militaire étasunien qui a atterrit dans l’aéroport d’Ezeiza et parmi laquelle il y avait des armes, des équipements électroniques sophistiqués et même des drogues.

L’avion, un Boeing C-17 gigantesque, transportait prétendument, du matériel pour un cours que des spécialistes étasuniens étaient censés donner à des officiers de la police argentine durant les mois de février et mars sur la façon d’affronter des situations de crises, en cas de prise d’otages.

Cependant, les autorités ont pu constater qu’au moins un tiers de la charge ne figurait pas sur la liste qui avait été remise préalablement aux autorités douanières, raison pour laquelle, et en vertu des lois argentines, la charge a été confisquée et inspectée.

Les autorités douanières ont alors trouvé des armes, des équipements de système de positionnement global GPS, de par ses sigles en anglais, des appareils pour encrypter des communications, des clefs USB avec des informations, des codes pour encrypter, un disque dur qui portait l’inscription « secret » et des substances psycho tropiques et des narcotiques.

Aucun de ces objets ne figuraient pas sur le document adressé par l’ambassade des États-Unis au Ministère argentin de l’Intérieur avec l’énumération des matériels nécessaires pour le cours de la police.
Ce qui est curieux est la réaction de Washington. Le porte parole du Département d’État, Philip Crowley, s’est borné à dire: “Nous sommes perplexes et préoccupés par les actions de l’Argentine. ”

Perplexes ? Pourquoi, parce que l’Argentine ne leur a pas permis d’entrer illégalement en son territoire des armes, des appareils d’espionnage et d’intelligence et des drogues dangereuses ?

Perplexes parce qu’un pays latino-américain applique ses lois faisant preuve de souveraineté nationale, un droit légitime et qu’elle ne permet pas que des militaires étasuniens fassent ce qu’ils leur semble le mieux ?

Ce sont les Argentins qui devraient être préoccupés, parce que ce n’est pas la première fois qu’une chose pareille arrive. En août 2010, lorsque ce même cours allait être donné, les autorités argentines ont découvert que ni les numéros ni les calibres des armes déclarées ne coïncidaient pas avec celles qui sont arrivées en territoire argentin. L’avion a été alors renvoyé aux États-Unis.

Imaginez-vous le scandale que le gouvernement étasunien aurait fait si les choses étaient différentes, si un avion militaire argentin aurait prétendu entrer illégalement en territoire étasunien des armes, des équipements et des drogues ?

Ni perplexe, ni préoccupée, la Maison Blanche devrait être en ce moment rouge de honte, car elle a été prise au dépourvu, les mains dans la pâte et que l’opinion mondiale a pu constater, une fois de plus, que Washington n’est point préoccupé pour la souveraineté des pays de la région.

Cependant l’arrogance est plus grande que la honte et au lieu de donner des explications à la note de protestation de l’Argentine et de présenter des excuses et réparer la faute, l’administration étasunienne exige la dévolution immédiate du matériel confisqué.

Il pourrait paraître un incident isolé entre deux pays, mais il est bien plus que cela. Il s’agit d’une preuve que des théories telles que la destinée manifeste ou l’Amérique pour les Américains (du Nord) restent en vigueur et sont appuyées par ceux qui gouvernent les Etats-Unis, qui nous voient toujours, malgré des promesses électorales d’Obama, uniquement comme leur arrière cour.

Source : RHC

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires