Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:07


Par José Fort

Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula, prépare son avenir politique. En 2010, le président de la République du Brésil quittera son poste au terme de deux mandats. Avec un bilan que bien des chefs d’Etat peuvent lui envier. Il a mis en place une politique économique, timide diront certains, audacieuses réagiront d’autres en faveur des plus défavorisés et lancé un vaste plan de développement de son pays. Il a surtout  donné au Brésil une place de premier plan dans le concert des nations.

En Amérique latine, Lula cultive des relations amicales avec la plupart des responsables de ce continent. Au Venezuela, en Bolivie, au Chili, en Argentine et dans tous les pays des Caraïbes y compris avec Cuba, il est considéré comme un « ami » sinon un « allié ». Son attitude après le coup d’Etat au Honduras, sa critique concernant l’installation de bases US en Colombie, sa volonté affirmée de construire une « coopération durable » dans la région lui ont attiré plus que de la sympathie.

Avec la Chine, l’Inde et la plupart des pays d’Asie, les contacts sont fructueux. Avec la Etats-Unis et le Canada, le président du Brésil  est reconnu comme un interlocuteur de première importance. Avec l’Iran et la crise du nucléaire, Lula en recevant  M. Ahmadinejad s’affiche comme  médiateur d’un possible conflit majeur. Avec l’Europe, il est devenu un interlocuteur incontournable, notamment dans le domaine de l’environnement. Lula joue sur tous les tableaux. Pour quelle perspective ?

Le Brésil devrait rejoindre rapidement le club restreint des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU.  Mais  Lula ne vise-t-il pas un autre objectif ? L’ancien syndicaliste, persécuté par la dictature militaire, social-démocrate aux accents tiers-mondistes, homme d’Etat reconnu, personnage tout en rondeur physique et politique ne caresse-t-il pas l’espoir de jouer une carte internationale, une fois sa présidence terminée ? Plusieurs atouts militent en sa faveur et il ne serait pas étonnant en 2011 de le retrouver à un poste de haute responsabilité dans l’arène mondiale.   

Partager cet article
Repost0

commentaires