Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 01:28

raul_castro_2jul.jpg Discours de clôture du président du Conseil d’Etat et du Conseil des ministres, le général d’armée Raul Castro Ruz, au premier Sommet présidentiel Cuba-Venezuela

Messieurs les vice-présidents et ministres vénézuéliens et cubains, chers amis,

Messieurs les délégués,

Nous avons assisté à la célébration du 57ème anniversaire des actions du 26 Juillet. Il ne pouvait y avoir de meilleur contexte pour cette réunion.

Nous clôturons le premier Sommet présidentiel Cuba-Venezuela, qui ouvre une nouvelle étape dans nos relations, après un long et intense parcours au cours duquel les relations entre nos peuples se sont renforcées sur la base de l’amitié, de la coopération et de la solidarité.

Nous exécutons les accords conclus entre les deux parties en avril dernier, lorsque nous avons décidé de tenir ces réunions périodiquement pour en assurer le suivi adéquat et systématique.

Aussi bien pendant la phase préparatoire, à laquelle le président Chavez a participé directement, qu’à cette rencontre, nous avons examiné de manière rigoureuse la marche de nos échanges économiques, commerciaux et financiers, des domaines où la coopération a augmenté, de même que la complémentarité. Il s’impose maintenant d’exercer un contrôle et une évaluation constante sur l’exécution de ces accords qui doivent garantir, autant que possible, le développement de nos économies de sorte que soient satisfaits les besoins matériels et spirituels de nos peuples.

De nombreux camarades ont travaillé intensément ces derniers jours dans le cadre des réunions préparatoires techniques de haut niveau. Les résultats de ces travaux qui ont précédé les nôtres montrent que nous avons la possibilité de continuer de progresser dans l’intégration économique. Nous avons identifié 139 projets pouvant être mis en œuvre à moyen terme et, pour un nombre significatif d’entre eux, dans l’immédiat. D’autres ont été examinés, comme l’a dit le vice-président Ramirez, jusqu’au total de 370, qui seront évalués ultérieurement.

La hiérarchie que nous avons établie entre ces projets, selon leur importance, et leur concentration sur des secteurs stratégiques tels que l’énergie, l’alimentation, la santé, les mines et l’industrie légère, nous permettent d’accorder à certains la priorité qui leur est due et de concentrer les efforts et les ressources sur les plus stratégiques pour le développement de nos nations, dans le but de garantir la durabilité et la solidité de nos systèmes politiques et socio-économiques.

Il est de notre devoir de travailler ensemble et de faire tous les efforts requis pour mettre en œuvre ces accords dans les délais convenus, avec toute la rigueur et la qualité nécessaires, en tirant tout le profit possible des ressources, en obtenant des résultats tangibles et en éliminant à temps tous les facteurs qui mettent en danger l’exécution de ces projets.

Tel est l’effort que nous demandent nos peuples, telle est notre contribution au renforcement des relations d’amitié que nous avons forgées et qui puisent leurs racines dans une histoire commune, dans la pensée et l’œuvre de Bolivar et de Marti, sous la permanente inspiration de Fidel et de Chavez.

Nous avançons vers l’union économique entre Cuba et le Venezuela ; ceci constitue un nouveau type de relations qui nous permettra de mieux gérer les projets conjoints et, en même temps, de franchir une nouvelle étape vers la véritable complémentarité économique, basée sur la mise à profit des infrastructures, des connaissances et des ressources existant dans les deux pays et, surtout, sur la volonté politique de nos gouvernements.

Nous avons une fois de plus confirmé notre volonté de renforcer notre collaboration avec d’autres peuples, sur la base du respect absolu de la voie choisie par chaque pays, conscients que nous ne vaincrons qu’en nous unissant. C’est ce que démontrent les progrès dont nous pouvons nous flatter, Cubains et Vénézuéliens, et nous avons le devoir de partager ces acquis avec nos frères de l’ALBA et d’autres nations.

Chers camarades,

Il est particulièrement significatif que nos liens économiques se consolident et se multiplient au milieu de la crise économique mondiale, et ceci alimente nos espoirs.

Nous vivons une conjoncture internationale difficile, où à l’instabilité politique, économique et à la détérioration de l’environnement s’ajoute le danger de nouvelles aventures bellicistes en plusieurs points du monde qui, d’une manière ou d’une autre, nous concerne tous.

Dans notre région, le déploiement des bases militaires étasuniennes en Colombie met en danger la stabilité régionale et la souveraineté d’Etats voisins. Nous soutenons le droit du Venezuela à se défendre contre les menaces et les provocations.

Nous luttons pour la paix et l’harmonie entre nos peuples frères et nos démarches n’auront pas d’autre objectif, mais s’il venait à surgir un problème, que nul ne doute du côte auquel se rangera Cuba.

Deux cents ans après le début de nos guerres d’indépendance et depuis encore bien plus longtemps, l’expérience historique nous enseigne que Notre Amérique n’a d’autre alternative que de s’unir, de lutter et de vaincre.

Gloire à Bolivar et à Marti !

Vive l’amitié entre les peuples de Cuba et du Venezuela !
 Granma

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires