Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 08:38

cuba-10-SECC_225x150_55104524.jpg

Avec la déplorable décision prise par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, OTAN, Washington, Londres et Paris à la tête, de poursuivre les bombardements contre la Libye tant que le leader Mouammar El Kadhafi ne quittera pas le pouvoir, nous avons assisté au collapsus définitif de la diplomatie comme voie pour résoudre les contradictions entre les peuples et les nations.

La réunion des ministres des Affaires étrangères de 36 pays, a Londres, lors de laquelle ils ont décidé que le gouvernement libyen avait perdu toute légitimité et qu’il doit abandonner le pouvoir, est venue prouver que tout comme à la fin des deux guerres mondiales du siècle dernier, le monde peut être divisé selon le désir des puissants.

Le plus grave est sans doute que l’Humanité, qui s’était dotée, au terme de la seconde guerre mondiale, d’un mécanisme pour trouver des solutions aux problèmes internationaux, avec la création de l’ONU, sans avoir à les résoudre sur le champ de bataille, constate aujourd’hui avec tristesse, qu’à la fin tout à été un château de cartes.

Nous vous donnons quelques arguments qui le prouvent:
En tout premier lieu, le cas qui nous occupe n’est pas un conflit international, mais un problème interne, où des opposants et des forces loyales au gouvernement se disputent le pouvoir. Il est très important de le rappeler, car les discours ont trompé l’opinion. On a dit que les attaques de l’OTAN avaient pour but de protéger des civils innocents, mais en réalité cette alliance belliciste protège des bandes bien armées qui ont occupé des villages par la force, ayant recours pour ce faire aux armes à feu et qui ont été ensuite délogées par l’armée.

Il est vrai que des civils désarmés se sont retrouvés au milieu des échanges d’artillerie, mais ce n’est pas eux que les missiles et les bombes de l’OTAN défendent. Sinon, pourquoi sont-ils largués dans des zones urbaines, justement là où vivent ces gens-là ?

Ce que les envahisseurs sont en train de faire est de tendre un rideau de feu pour protéger les opposants et leur permettre d’avancer sur Tripoli, la capitale, ce qui signifie qu’ils ont pris partie. Ils donnent leur appui inconditionnel à l’une des parties, ce qui enlève complètement l’étiquette de mission humanitaire avec laquelle ont a prétendu justifier l’attaque.

En tout cas, pourquoi n’a-t-on pas agi avec la même énergie au Rwanda en 1994? Il y avait alors là bas, des troupes de l’ONU, mais les États-Unis, la France et la Grande Bretagne, comme par hasard, ont entravé leur mobilisation et ont donc permis la mort de 500 000 à un million de civils.

Pourquoi une zone d’exclusion aérienne et navale n’a pas été imposée à Israël après l’opération Plomb fondu qu’il a lancée contre la Bande de Gaza, opération qui a duré 25 jours entre décembre 2008 et janvier 2009 et au cours de laquelle plus de 1000 civils palestiniens pour la plupart des enfants et des femmes ont trouvé la mort?

Pourquoi n’interviennent-ils pas au Bahreïn, où il y a eu plus de morts que durant le conflit en Libye et ceux-ci, oui, étaient désarmés?

La réponse à de telles questions, l’a donnée le Président Barack Obama, lorsqu’il a dit, faisant référence à l’agression contre la Libye “ c’est ainsi que la communauté internationale doit agir, plus de nations, avec les Etats-Unis au centre, certes, mais pas seuls, toutes redoublant d’efforts, en train d’assumer leurs responsabilités". Voilà le monde qui nous attend.

La diplomatie? Il faudra la chercher dans des musées ou des bibliothèques pour des raretés juridiques obsolètes.

Tiré de Radio Habana Cuba

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires