Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 00:30

Capture-solitude.JPG

Du 26 janvier au 12 février : Un poème pour briser les silences

Anoche

 

Anoche, cuando un hosco silencio

como el manto de la oscuridad

me cubria, y la incertidumbre

de crudas nevascas me embriagaba,

el amor provoco un ramalazo

en las fibras de mi corazon,

punzadas de perpetuas ausencias.

Por un buen tiempo estuve despierto.

Anoche, frente a la soledad

resonante de ayeres me dije:

Todos los desvelos de mi vida

han desbrozado esta larga senda

por donde los peligros de muerte

no han podido malograr la luz.

 

Lunes, 8 de febrero de 2010

 

Tony Guerrero

Ce soir

 

Ce soir, quand un silence revêche

comme le manteau de l’obscurité

me recouvrait, et que l’incertitude

de tempêtes de neige me grisait,

l’amour provoqua une douleur aiguë

dans les fibres de mon cœur,

des élancements d’absences perpétuelles.

Pendant un bout de temps je restai éveillé.

Ce soir, face à la solitude

que les hier font résonner je me suis dit :

Toutes les heures sans sommeil de ma vie

ont défriché ce long sentier

sur lequel les mortels dangers

n’ont pu mettre à mal la lumière.

 

Lundi 8 février 2010

 

Tony Guerrero (trad: A. Arroyo)

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans les 5 de Miami
commenter cet article

commentaires