Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 00:33
linux-penguinuuuuucopy.jpg

Le blocus financier et économique maintenu contre Cuba par le gouvernement américain ainsi que la domination de Microsoft sur le marché international des systèmes d’exploitation ont pour résultat que, dans notre pays, c’est une utopie d’avoir accès aux applications technologiques avancées en ce qui concerne les logiciels propriétaires. Pourtant, peu à peu, la réalité semble s’inverser.

L’heureuse opportunité du pays d’effectuer une migration régulière vers les plates-formes informatiques à code ouvert (open source), suivie depuis près de 5 ans, a reçu un formidable coup de pouce en 2009 avec la création du « Projet Nova », système d’exploitation propre, lui-même fondé sous la distribution GNU/Linux.
Dans le processus d’informatisation de la société, le Groupe Technique National pour la migration vers un logiciel libre a présenté, ce jeudi, sa version 3.0 au parc des expositions PABEXPO du Palais des Conventions de La Havane.

Premièrement, a fait remarquer l’ingénieur informaticien Alan Pierra Fuentes, membre du Groupe Technique, cette nouvelle version « est faite par les Cubains et pour les Cubains » et, deuxièmement, sa mise en œuvre et sa distribution sont conçues pour répondre à des normes élevées d’excellence, dans le respect de l’indépendance et de la souveraineté sur les produits et solutions technologiques de facture nationale, sans perdre de vue sa grande capacité à s’adapter à n’importe quel support ou système. 

 alan_pierra_12feb.jpg

Alan Pierra

« Nova représente dans ce domaine une avancée pour notre pays, à partir d’un modèle de développement de la technique collaborative, y compris l’accès au code source, et assure une meilleure protection du système contre les virus et l’existence de pare-feux, bien qu’il ne soit pas invulnérable », a-t-il précisé au cours de la 14e Convention Internationale Informatique 2011.

Hector Rodriguez Figueredo, vice-recteur de l’Université des Sciences Informatiques (UCI) et Directeur du Groupe, a convenu que, dans ce secteur, Cuba soutenait le développement de véritables outils et applications spécifiques à notre système de gestion, éliminant ainsi la nécessité de les acquérir sur le marché international au prix de millions.

Pour ce faire, près de 30 800 paquets d’applications informatiques pour Nova sont déjà disponibles sur le portail www.nova.cu, élaborés de manière à ce que l’installation, la suppression et la mise à jour du système rendent plus facile, pour tous les utilisateurs, leur mutation depuis un logiciel payant vers un logiciel gratuit. L’industrie cubaine du matériel se joint à cette initiative par le biais d’entreprises comme Electronic GEDEME qui assemblait déjà les ordinateurs vendus dans le pays, ce qui élèverait Nova au rang de Windows.

Selon Pierra, la sortie de la version 3.0 inclut également les variantes de Nova bureau, pour le travail courant de navigation, de messagerie et d’applications bureautiques à partir d’une connexion libre et abordable pour les usagers ; une autre version pour les Serveurs, chargée des services télématiques courants comme le courrier électronique et les serveurs Web, qui peuvent désormais être gérés plus aisément et, enfin, le Nova Léger, d’emploi simplifié pour les installations de faibles capacités toujours en circulation dans le pays.

« Au début, j’étais vraiment d’une grande ignorance sur les caractéristiques du système d’exploitation, ainsi que la plupart des Cubains qui ne sont pas habitués à travailler avec cette plate-forme ; il est donc courant et compréhensible d’opposer une certaine résistance au changement » reconnaît le vice-recteur de l’UCI. 

 

Il s’agit d’un projet jeune, a-t-il ajouté, avec un long chemin à parcourir, mais grâce à la formation et à la diffusion du sujet lors de conférences et d’évènements, ainsi que par le biais du Club des Jeunes dans le secteur communautaire, une des principales voies pour améliorer le potentiel de Nova, le pays sera prêt à faire un saut radical ».

 

source: http://www.granma.cu/espanol/cuba/12-febrero-sistema.html
trad.: Laura Ragugini

Source : cubanismo

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires