Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 08:24

t computadora de ral reyes 595

L’International Institute for Stategic Studies (IISS) de Londres a publié, le 10 mai, un ouvrage intitulé The FARC Files : Venezuela, Ecuador and the Secret Archive of Raúl Reyes (« Les dossiers des FARC : le Venezuela, l’Equateur et les archives secrètes de Raúl Reyes »). Parmi les « révélations » prétendument tirées de l’examen des ordinateurs du dirigeant des FARC : la guérilla colombienne aurait projeté d’assassiner des opposants à HugoChávez ; elle aurait financé une campagne électorale de Rafael Correa, etc.

Il était déjà miraculeux que trois ordinateurs portables, deux disques durs externes et trois clés USB soient sortis absolument indemnes du bombardement qui, le 1er mars 2008, en territoire équatorien, coûta la vie à dix-neuf personnes, dont Raúl Reyes, numéro deux et « ministres des affaires étrangères » des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) [1]. Mais, trois jours plus tard, le miracle faisait déjà des petits : l’examen de ce matériel informatique saisi par l’armée colombienne permettait en effet à Bogotá, dès le 4 mars, de dénoncer « l’alliance armée entre les FARC et le gouvernement du Venezuela », « les horribles secrets des présidents [Hugo] Chávez et [Rafael] Correa ».

La rapidité de l’annonce tenait en effet du prodige. Expertisant ultérieurement les huit pièces à conviction, Interpol indiquera que, pour prendre connaissance de tout leur contenu – 609,6 giga-octets –, « il faudrait plus de mille ans (…) à raison de cent pages de lecture par jour ». Très ambigu, ce rapport d’Interpol n’en a pas moins confirmé l’authenticité des documents trouvés dans les « ordinateurs magiques » tout en signalant qu’ils ont été… manipulés ! Abondamment utilisés depuis pour discréditer l’Equateur et, surtout, le Venezuela [2], ces « dossiers » réapparaissent spectaculairement à l’occasion de la sortie du livre de l’IISS. De quoi réactiver une campagne qui, peut-être, s’essoufflait…

On lira deux textes qui montrent le caractère de pure propagande des allégations de cet ouvrage et les réponses des intéressés :

Notes

[1] Lire Maurice Lemoine,« La Colombie, Interpol et le cyberguérillero » et « Emissaire français en Colombie », Le Monde diplomatique, respectivement juillet 2008 et mai 2009.

[2] Lire Maurice Lemoine, « Le président Hugo Chávez dans le labyrinthe colombien »  : http://www.medelu.org/spip.php ?article805

 

Soutrce : Mémoire de Luttes

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Amérique Latine
commenter cet article

commentaires