Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 12:54

cuba1.jpg

Parce qu'elle offre un regard nourrit et construit sur la situation Cubaine. Je vous laisse en substance découvrir la plume d'une jeune étudiante Parisienne.
Parce que nous continuerons toujours de porter Cuba dans notre coeur.

 

Je suis étudiante en classe préparatoire aux grandes écoles à Paris. Je suis une fille d’ouvrier qui, par hasard, étudie dans un milieu bourgeois. Et j'en ai assez, d'entendre de la bouche de bobos que Cuba est une dictature.

A 18 ans, j'ai adhéré au Mouvement des Jeunes Communistes de France, parce que je voulais adhérer à un mouvement qui était dans la construction, pas seulement dans l'opposition. Notre objectif est de donner des solutions concrètes à des problèmes concrets, tout en proposant un système de société parfaitement réaliste, qui défend l'égalité, la solidarité internationale, la justice, la liberté : une société communiste qui supprimerait l'exploitation que subit la classe ouvrière par la classe dirigeante.

A 19 ans, je suis partie à Cuba pour un voyage de solidarité avec le MJCF pour les 50 ans de la Révolution. Le plus beau souvenir de ma courte vie. Avant de partir, j'avais quelques a prioris, je me suis dit: "nous sommes une délégation officielle, nous allons être guidés". Je me suis aussi préparer à voir tout plein d'autres choses dont les médias nous abreuvent sans véritables preuves autres que les commentaires des dissidents, la pensée dominante, celle qui arrange les affaires des capitalistes.

Alors nous sommes partis. Et là, surprise.

En deux semaines, j'ai croisé deux flics, des femmes, qui discutaient avec des gens, tranquillement, autre chose que les cow boys des gares de Paris. Après les conférences, nous étions libres d'aller n'importe où avec qui nous voulions, sans prévenir personne. Ce que j'ai fait avec grand plaisir. Je me suis donc promenée à la Havane. J'ai vu des couleurs, des enfants qui jouaient, des hommes souriants, de belles femmes. Je n'ai pas vu de SDF. Personne ne m'a accosté pour me demander de l'argent. J'ai vu des enfants bien en chair, qui m'ont raconté que leur rêve c'était de faire des études toute leur vie et qui m'ont parlé de la Révolution française... à 10 ans seulement!

J'ai rencontré des étudiants cubains qui m'ont dit qu'ils aimeraient partir en France. Je leur ai demandé pourquoi! Ils m'ont répondu qu'ils pensaient qu'on était riches. Alors étonnée, je leur dis que je devais payer un loyer, mes fournitures scolaires, les transports, mes frais de santé... et là, ils m'ont regardé avec des yeux on ne peut plus indignés, en me disant: "mais enfin, on ne respecte pas vos droits!" Alors j'ai répondu: "ces droits, nous, on ne les a pas". Oui, un étudiant à Cuba, ne paye pas son logement ni ses transports. J'ai pris effectivement le bus, et je n'ai pas entendu un haut parleur qui me disait qu'il fallait bien payer pour avoir son droit de mobilité. Et les transports en commun à Cuba, certes, ce n'est pas parfait, mais c’est aussi bien voire mieux que le métro parisien, avec l'absence de contrôles de police en plus !

Puis, pauvres petits touristes que nous étions, certains sont tombés malade. Alors ils ont découvert le système de santé cubain, où on n’attend pas des heures aux urgences, où on est bien soignés, et où on ne paye pas pour se faire soigner, parce que pour eux, c’est un droit fondamental!

Pas de surveillance, une totale liberté de mes mouvements, une bonne humeur ambiante, pas de culte de la personnalité pour Fidel Castro (le culte est interdit pour les vivants), les enfants ont des centres de loisirs absolument impressionnants, avec des jouets grandeur nature ! Ils s'amusent en apprenant ! Ils parlent plusieurs langues ! Et oui, ils sont "heureux".

Curieuse que j'étais, j'ai voulu m'éloigner de la Havane pour aller à une fameuse boutique de cigares, et malheureusement, quand j'ai voulu revenir, je ne trouvais pas de taxis. Alors j'ai demandé à la vendeuse de m'aider, et les passants se sont arrêtés pour m'aider aussi, ainsi qu'une voiture de police. C'est autre chose que mon retour à Paris où j'ai fait tout le trajet dans le métro avec mon imposante valise sans qu'un seul français m'aide à la porter. C'est ça le prix de l'individualisme.

Deux autres choses nous ont grandement surpris. Il n'y a pas de publicité. Aucune. Croyez moi, on se sent tellement mieux! A notre retour en France, c'est la première chose qui nous a étouffée. Et puis les marques et les prix: une marque et un prix quelque soit le magasin, pas de concurrence, pas de problème de conscience imposé pour la ménagère fabriquée par le système, le capitalisme est bien totalement absent et ça repose.

Alors oui, c'est le plus beau souvenir de ma vie.

J'ai demandé à un cubain, dans un taxi, à l'abri de tout regard et de toute écoute possible, sans lui dire que j'étais communiste, qu'est ce que représentait pour lui Fidel Castro, et il m'a répondu du fond du coeur: "Nous savons de quoi il nous a délivré, nous savons ce que nous lui devons: notre liberté."

Et puis, n'importe quel cubain peut regarder les chaînes de Miami, c'est à 60km, pas de problèmes, pas de censure.

J'invite tout le monde à aller à Cuba, rien de mieux que de le voir pour le croire.

Des députés qui sont payés à leur salaire de métier d'origine, parce qu'ils sont le peuple, des élus politiques qui rendent des comptes à la population, des conseils de quartiers, de la solidarité, des femmes qui s'assument, des valeurs, un développement des arts et de la culture impressionnant ...

Donnez moi un pays sous embargo qui a une politique parfaite? Donnez moi un pays sous embargo qui a tout ce dont il a besoin? Forcément, c'est difficile, c'est le but d'un embargo. Mais la population se bat contre le capitalisme, elle veut se battre contre. Elle ne subit pas cette révolution, elle veut et persiste à dire qu'elle construit cette révolution au jour le jour avec toute la conviction possible. Oui ce n'est pas parfait. Évidemment.

C'est un autre monde.

Mais comme dirait Charlotte qui a vécu plusieurs mois à Cuba: "Cuba n'est pas un modèle, c'est un exemple".

Non, Cuba n'est pas une dictature, non la réalité d'un pays n'est pas toujours conforme la version de médias payés par le gouvernement. On trouvera toujours des dissidents. Et alors ?

Il y a quelques mois, la France recevait Kadhafi en grandes pompes, maintenant Sarkozy lui déclare la guerre. La notion de dictature est fluctuante pour les capitalistes.

Je ne soutiens pas Mélenchon, mais là dessus, il a raison. Et ça, je le sais de mes yeux, de mes oreilles, de mes sens, de ma propre conscience.

Il y aurait des millions d'autres choses à dire, mais le principal c'est déjà d'ouvrir les yeux sur le monde.

 

Shirley Wirden

 

 

Association Cuba Linda

9 rue Pablo Picasso

24750 Boulazac

05 53 08 96 66

www.cubalinda.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires

Pierre-Yves TUTOY 06/04/2011 00:45


Bonjour Sylvia,

Pour commencer je vous invite à lire absolument les livres de Salim Lamrani , un auteur impartial, qui connait très bien Cuba,et notamment, si vous n'en lisez qu'un, " Cuba , ce que les médias ne
vous diront jamais"

Vous serez mieux armé pour faire vos recherche sur internet à propos de Cuba et vous pourrez ainsi vous faire une idée la plus objective possible.

Je vous crois sincère mais totalement désinformée,( pour ne pas dire intoxiquée mais ce n'est pas de votre faute !) par cette gigantesque machine Etats-Uniennes de propagande anti Cuba mis en place
depuis 50 ans.

Il est très difficile d'instaurer, pour n'importe quel pays , un régime véritablement socialiste et démocratique dans un monde globalisé sous domination US, dans une économie ultra libérale sans
frontières , et c'est encore beaucoup plus difficile pour Cuba.

Ne croyez pas qu'il n'existe pas d'élection à Cuba , au contraire.
Cuba est une démocratie participative.

C'est vrai qu'il n'existe qu'un seul parti, le Parti communiste Cubain, mais celui ci n'intervient en rien dans le processus électoral, ce n'est pas lui qui par exemple désigne les candidats,le PCC
est uniquement une force d'unification, un peu comme la France est ( était ?!) une République laique , indivisible , sociale et démocratique ( art 1 de la constitution)
. Il n'y a pas d'amalgame à faire avec une quelconque dictature.

A l'assemblée Cubaine,la démocratie telle que nous la comprenons en France, se révèle parfois par des désaccords sur tel ou tel projet et il n'est pas rare que les discussions soient vives et que
les "noms d'oiseaux" fusent !
Mais ces discussions poussent toujours dans un même sens, celui de l'intérêt du peuple.

Renseignez vous sur le système électorale Cubain , reconnu par l'IPU ( Union interparlementaire)

Renseignez vous sur l'internet à Cuba.

Dans vos recherches , il vous arrivera souvent de tomber sur des sites anti- Cuba . Vous serez à même de mieux discerner la vérité après la lecture de " Cuba: ce que les médias ne vous diront
jamais".

le tâche est énorme, mais elle est nécessaire.
Au fur et à mesure de vos découvertes , la colère envers nos médias sera de plus en plus perceptible !!!

Bon courage


Yves Michard 31/03/2011 10:40


Bonjour,
Permettez moi, je vous prie, de m’immiscer dans cet échange.
Je trouve que Sylvia émet un avis, nuancé et informé, semble-t-il, sur ce pays et le régime le gouvernant.
Je ne trouve pas que Sylvia « se targue de connaître Cuba »
Je trouve votre réponse est assez méprisante et manque un tantinet de respect pour l’ opinion de l’autre.

Tout ceci m’incite à vous proposer cette réflexion de Georges Wolinski, l’un de mes amuseurs préférés :
Quand on est sûr d'avoir raison, on n'a pas besoin de discuter avec ceux qui ont tort.

Cordialement
Yves


cuba si lorraine 31/03/2011 20:37



Mon cher monsieur si vous saviez le nombre de" troll "qui s'invitent au débat l'air de rien et qui toujours finissent par dire la même chose, un certain nombre que je ne passe plus à force,
toujours les mêmes....


Je ne refuse pas le débat, ne vous méprenez pas, mais mon temps et énergie seulement avec les personnes honnêtes et de bonne foi.



Sylvia Pilongery 31/03/2011 09:46


Merci de m'avoir publiée et répondu.
Je précise que je ne me "targue" pas de connaître Cuba, simplement je trouve que votre description fait un peu passer Cuba pour le pays des bisounours ....
Vous ne pouvez pas ignorer que les gens n'ont pas une liberté de circuler de par le monde à leur guise et il ne faut pas non plus minimiser l'action et le pouvoir des CDR.
C'est également le pays ou il y a le plus de journalistes en prison et ou la liberté d'expression est assez limitée.
Maintenant mon but n'est pas de polémiquer à l'envi, car tout celà ne m'empêche pas d'adorer ce pays et ses habitants et de programmer un nouveau voyage très prochainement.
Je me permettrais simplement de vous citer Jacques Prévert : "Quand la liberté n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie".
Sylvia.


cuba si lorraine 31/03/2011 20:28



Franchement la polémique c'est pas mon truc non plus et ça me fatigue même de discuter sur de telles réponses, du X repetita mille fois entendues ou lues...


Je pense que vous devriez plutôt vous en tenir à commenter les articles du figaro..



Sylvia Pilongery 30/03/2011 14:37


Bonjour,
Je reviens d'un 2ème séjour à Cuba et principalement de la Havane et oui moi aussi j'ai bien constaté que personne ne dort dehors, que les Cubains ne meurent pas de faim...
J'y ai d'ailleurs des amis chers avec qui je peux donc m'entretenir sans aucun problème sur leur quotodien.
Cependant, vous me permettrez de nuancer votre propos quelque peu manichéen me semble t'il, car si, hélas, c'est une dictature à partir du moment ou Fidel ne propose pas au peuple de choisir lui
même son dirigeant et ou il n'y a aucune opposition. C'est également un pays ou internet n'existe pas pour la majorité des gens et même si moi aussi j'aime beaucoup la façon dont ils vivent leur
socialisme, il faut rappeler qu'ils n'ont d'autre choix et que par ailleurs ils n'ont que très peu d'information de ce qui se passe à l'extérieur.
Par contre j'ai une grande admiration pour leur "lucha" contre le "bloqueo" mais parfois ce bloqueo arrange le régime pour avoir le moins de contacts possible avec l'ennemi d'en face (sauf pour
faire entrer des devises qui sont surtaxées).
Très cordialement,
Sylvia.


cuba si lorraine 30/03/2011 23:31



Pour quelqu'un qui se targue de connaitre Cuba vous semblez méconnaitre quelque peu la vie politique de l'ile...


Tapez les mots clés "élections à Cuba" dans notre moteur de recherche et vous pourriez tomber sur cet article par exemple :


Encore des élections à cuba ?


 


Mais aussi sur plein d'autres...


De même que pour internet :


Cuba : câble sous-marin : « lâchez les fauves ! »


Informez vous  et réfléchissez : la liberté dont on nous serine tant les oreilles dans nos "soit disant" démocraties n'est que la liberté du capital au profit gigantesque de peu et au
détriment de la majorité.


 



Jean-Claude Allard 25/03/2011 16:36


Confirmation donc que nous n'étions pas des extra-terrestres à CUBA ! Nous avons bien vu de nos propres yeux la même REALITE, en contradiction avec l'image véhiculée par les médias... Depuis mon
retour je suis devenu un ardent défenseur de la cause Cubaine que j'ai au cœur. Jean-Claude Allard


cuba si lorraine 25/03/2011 18:31



Merci Jean Claude,


J'enjoins tous les lecteurs de Cuba Si Lorraine à aller se promener sur le site de Jean Claude, remarquable photographe !


http://www.allard-net.com/


De lire aussi et voir ce superbe montage sur Cuba !


http://www.allard-net.com/galeries/cuba11/fp01.htm


Merci à vous !