Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 19:53
 Par: Armando Hart D�valos* | Source: CUBARTE

Dans ce demi siècle, Cuba a, à force d'héroisme, de résistance opiniâtre, de fidélité aux principes et de solidarité généreuse' une place d'importance dans la sympathie et le respect des peuples du monde. Un fait qui doit être étudié et dont il faut tirer les conséquences. Il est très illustratif ce qu'a dit  le penseur argentin Atilio Boron dans un travail profond paru sur le journal Juventud Rebelde sous le titre Cuba dans l'avant-garde de l'histoire. Il faudrait analyser les conséquences d'être à l'avant-garde dans des moments si difficiles comme ceux qui traverse l'humanité. Cela ne veut pas dire que Cuba n'a pas de problème vers l'avenir mais essentiellement ils vont se dériver de problèmes qui souffre le monde.

Certains ennemis de la Révolution ont tirer profit de la date pour affirmer que nous ne sommes pas préparés pour l'avenir, ce que nous pouvons leur dire c'est que nous sommes le peuple le mieux préparé pour faire face à l'avenir menacé d'un collapsus universel dans le 21eme siècle, et nous allons le faire en défendant de manière conséquente nos idées socialistes.

En arrivant à son cinquantenaire, nous avons le devoir d'approfondir sur les raisons de cette extraordinaire victoire de la Révolution cubaine. Ce sera le but de notre travail.

A la fin du 18eme siècle et début du 19eme ont surgi deux grandes processus politiques de répercussion  universelle dans le dit Nouveau Monde, c'est à dire dans l'hémisphère occidental; l'un la victoire de la lutte indépendantiste de l'Amérique du Nord, que nous caractérisons avec George Washington, et l'autre les combats victorieux pour la libération nationale que nous représentons avec Simon Bolivar. Le premier a généré la doctrine Monroe et l' hégémonisme étasunien quiétait lié à la défense de la propriété privée à racine européenne et avec l'esclavage, car dans son intérieur on pouvait exercer la propriété des quelques homme sur d'autres. Le deuxième inspiré des idées de Bolivar, qui a encouragé les sentiments les plus universels de libaration radicale et universelle de l'homme exprimée dans la Révolution d'Haiti. Cette dernière, comme on sait, a libéré les esclaves de manière radicale sans engagements immédiats sauf ceux qu'on a imposé de l'extérieur.

L'histoire de la naissance de la nation cubaine depuis la fin du 18eme siècle jusqu'à 1868, date dans laquelle elle est née à vrai dire, et son développement ultérieur jusqu`au 1898, où elle a atteint ses idées les plus élevées avec José Marti, Antonio Maceo et Maximo Gomez comme les figures saillantes, s'est inspiré dans les principes des héros et des penseurs de notre Amérique que nous représentons avec Bolivar. La lute pour l'indépendance d'Amérique a nourri nos combats contre le colonialisme espagnol, d'abord, et plus tard contre l'impérialisme nord-américain.

Dans ces 100 ans on a couvée la nation cubaine et elle a atteint ainsi le sommet le plus haut, de la pensée de la culture universelle fondée sur la liberté, l'égalité et la fraternité pour tous les hommes et les femmes du monde sans exception. Celles-ci ont été les sources principales de l'histoire de la nation.

Dans le 20eme siècle, on a lié cette pensée avec la pensée socialiste de Mella, Villena, et plus tard des moncadistes et de la Génération du Centenaire, sous le leadership de Fidel Castro. Voil la racine historique de cette universalité qui possède notre pays. Pour l'expliquer on pourrait parler longuement et je ne peux pas le faire dans un article qui doit forcement être bref, mais je vais continuer à le faire et j'invite d'autres camarades qui font l'étude de l'histoire de la patrie à continuer à approfondir sur les fondements de la transcendance universelle de notre pays.

Pour commencer on pourrait remarquer comment la nécessité de l'équilibre du monde est devenue une exigence immédiate pour sauver la civilisation d'un chemin vers la barbarie- si on a de la chance- comme quelqu'un a affirmé récemment. Ce concept était très présent dans les aspirations de Marti lorsqu'il affirmé dans sa lettre à Manuel Mercado le 18 mai 1895:

Je cours désormais tous les jours le risque de donner ma vie pour mon pays et pour mon devoir  puisque c'est ainsi que je le comprends et que j'ai assez de forces pour l'accomplir qui est d'empécher à temps, par l'indépendance de Cuba, que les Etats-Unis ne s'étendent dans les Antilles et ne retombent, avec cette force de plus, sur nos terres d'Amérique.

C'est une nécessité le fait d'approfondir sur le sujet et c'est pourquoi j'invite à entamer la réflexion philosophique à laquelle Fidel nous a convoqué en mettant l'accent sur l'éthique, le droit, l'éducation et la pratique politique pour dépasser définitivement le "divises et tu vaincras "de la tradition machiavélique pour" l'unir pour vaincre" qui se trouve dans l' essence de l'identité nationale cubaine.


Partager cet article
Repost0

commentaires