Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 07:03

El_Nicho_Falls-_Cuba.jpg

Lire ou relire : CUBA : Un écotourisme tout en contrastes Kris Achten

• Plus d’un million de visiteurs pour les quatre premiers mois de l’année: un record • Le Canada reste le premier pays émetteur

Lilliam Riera

Cuba continuera de mettre à disposition des touristes des destinations sûres, diverses et de qualité, a assuré le ministre du Tourisme, Manuel Marrero, à la 30ème Foire internationale FITCuba 2010 dédiée cette année à la Russie.

La rencontre a été inaugurée  par Esteban Lazo, membre du Bureau politique du Parti communiste de Cuba et vice-président du Conseil d’Etat, en présence de l’ambassadeur russe à La Havane, Mikhaïl Kamynine, entre autres personnalités.

Au cours de la conférence qu’il a prononcée à la salle San Ambrosio du parc historique et militaire Morro-Cabaña, Marrero a relevé que Cuba compte plusieurs villes où convergent la tradition coloniale et la modernité, une culture foisonnante et la sécurité.

Il a précisé que 1 053 000 visiteurs étaient venus dans l’île au cours des quatre premiers mois de 2010, ce qui constitue un record pour la période. Le Canada reste le premier pays émetteur, avec un million de personnes par an.

En 2009, malgré la crise économique et financière mondiale, le tourisme cubain a enregistré une croissance de 3,5%, avec 2,43 millions de visiteurs.

Ces vingt dernières années, le développement touristique du pays a figuré parmi les plus dynamiques de la région. Aujourd’hui, la plus grande des Antilles occupe, en tant que destination touristique, la neuvième place en Amérique, a informé le ministre.

Marrero a signalé que la promotion de la destination Cuba s’est intensifiée au Brésil, au Venezuela et au Mexique, et que le travail s’accroît en Russie, en Chine et en Inde.

Le marché intérieur s’est lui aussi développé, de même que l’affluence de Cubains résidant à l’étranger, en particulier aux Etats-Unis.

En ce qui concerne le tourisme en provenance de ce pays, une réunion sur les voyages Etats-Unis/Cuba s’est tenue à Cancun, au Mexique. Elle a permis de constater que les professionnels étasuniens du tourisme étaient mal informés du potentiel de la destination Cuba, ce qui résulte du blocus économique, financier et commercial imposé à l’île par Washington depuis plus de cinquante ans. Il va de soi que la levée de ces restrictions contribuerait  à une évolution positive des échanges entre les deux pays.

Les perspectives de développement, a informé le ministre, se maintiennent avec la réfection et la modernisation des installations existantes. Cuba compte, sur l’ensemble de son territoire, 50 000 chambres, dont 65% de catégorie quatre ou cinq étoiles. Quarante-cinq mille d’entre elles sont commercialisées sur le marché international, et on pourra compter sur 20 000 de plus dans un délai de cinq ans.

QUATRE HOTELS DE LUXE EN CHANTIER

Le ministre a informé que quatre hôtels cinq étoiles sont en construction à Guardalavaca, la plus belle plage de la province d’Holguin, à Cayo Coco, un des îlots de l’archipel des Jardines del Rey, à Varadero et à Trinidad. Des investissements seront consentis pour créer des terrains de golf et des marinas dans les zones qui s’y prêtent.

Les nouveaux hôtels E, installés dans des édifices à valeur patrimoniale, comme le Royalton de la ville de Bayamo et le Barcelona à Remedios, connaissent un regain de succès.

Le ministre a aussi évoqué les travaux de restauration en cours à la Vieille Havane et dans la Vallée des Usines à sucre, non loin de Trinidad, deux sites déclarés Patrimoine de l’humanité, ainsi que sur l’avenue du bord de mer havanais, le Malecon, et l’avenue du Port.

La Baie de La Havane, a-t-il signalé, est appelée à devenir un important pôle touristique.

Parmi les autres initiatives en cours d’exécution, figurent des travaux d’infrastructure à Varadero, le premier pôle touristique de l’île, la modernisation des aéroports, l’aménagement des Marais de Zapata et l’ouverture de centres de plongée sous-marine.

L’intervention du ministre a été suivie de la présentation du catalogue L’Oriente cubain, dû à José Manuel Bisbé, directeur commercial du ministère du Tourisme. Des timbres poste ont été oblitérés, à l’occasion de la réunion internationale, par Maria-Elena Lopez, vice-ministre du Tourisme, et Ruben Arteaga, vice-président de l’Entreprise des courriers de Cuba.

FITCuba 2010 s’est tenue du 3 au 8 mai. La Foire annuelle a pour but de faire connaître les produits cubains. L’accent a été mis, cette année, sur les produits  «tourisme de congrès» et «voyages d’entreprises», sur la région de l’Oriente, pour la destination, et sur la Russie comme marché.
Granma 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires

lesenechal 06/05/2010 10:10


bonnes nouvelles !mais quand même .Pourquoi ce tourisme 5 étoiles ?c'est un effort important qui , soit installe à Cuba des int"rets prives voraces et n'aident pas à la compréhension de la
situation réelle de la majorité des populations occidentales soit coutent à Cuba des investissementsimmobiliers qui affectent nécessairement les moyens qu'il faudrait ( pour ce que j'en ai vu
surtout dans les villes( La Havanne , Cienfuegos...)mettre en oeuvre pour entretenir à peu près décemment les immeubles où vivent les cubains.
Je suis revenu désolé de ce que j'ai vu à ce sujet


cuba si lorraine 06/05/2010 21:45



Justement Cuba a besoin de devises pour mener à bien ses politiques sociales, le tourisme est une clef de l'économie cubaine.


Vous semblez bien manquer de confiance vis à vis de cette ile qui lutte depuis 50 ans contre vents et marées !