Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 13:01
internat6664.jpgLe Républicain
   
         

 


Depuis deux ans le Parti SADI, avec une bonne fortune se bat pour créer la solidarité des Peuples entre l’Afrique et l’Amérique Latine. Dans le cadre de cette initiative, la deuxième édition, de ce qu’il est convenu désormais d’appeler « Journées de solidarité entre l’Afrique, l’Amérique Latine et les Caraïbes », s’est tenue du 15 au 16 janvier 2010, au siège du Parti SADI et dans l’espace Démocratique de la Radio Kayira à Djelibougou.


Le Samedi 16 janvier 2010 était jour de fête au siège du Parti SADI à Djelibougou. L’esplanade en face du siège du parti où trônaient, depuis deux jours, 6 bâches hangars a failli refuser du monde. Pour cette deuxième édition des journées de solidarité entre l’Afrique, l’Amérique Latine et les Caraïbes, les responsables du parti SADI ont vu les choses en grand. En plus des ressortissants et responsables des partis politiques des pays d’Amérique Latine comme le Brésil, Cuba, le Venezuela, les deuxièmes journées ont enregistré la participation de deux partis amis venus de la Mauritanie et du Burundi.

Pour une participation active aux deuxièmes journées, la Mauritanie a été représentée par Abdallah Mohamed Sissako du Rassemblement des forces démocratiques de la Mauritanie et le Burundi par Jean Baptiste Bigirimana, commissaire aux relations extérieures du Conseil National pour la Défense de la Démocratie (CNDD). Il faut aussi noter que toutes les représentations du parti SADI sur le territoire malien et tous les élus du parti dans les collectivités locales et au niveau de l’Assemblée nationale ont fait le déplacement de Bamako pour faire de ces deuxièmes journées une réussite parfaite. Le samedi 16 janvier 2010, à la cérémonie d’ouverture des journées, l’on a enregistré la présence du PARENA, de l’URD et de l’UNPR.

Dans son discours de bienvenue, Cheick Oumar Sissoko, Président du Parti SADI, a rappelé que les 2èmes journées de solidarité entre l’Afrique, l’Amérique Latine et les Caraïbes, s’ouvrent à un moment particulièrement triste. « Avec la catastrophe qui vient de s’abattre sur le Peuple frère d’Haïti, c’est pratiquement avec le cœur meurtri que nous ouvrons ces deuxièmes journées », a-t-il déclaré. Avant d’inviter le peuple malien et toutes les bonnes volontés qui veulent soutenir le peuple haïtien, à apporter sa contribution au fonds de soutien mis en place par le Parti SADI, avec une contribution de base de 100 000 Fcfa.

Avec la minute de silence à la mémoire des victimes du tremblement de terre, Cheick Oumar Sissoko dira que la 2ème journée est placée cette année sous le signe de la solidarité avec le peuple haïtien. Cheick Oumar Sissoko a signalé les similitudes qu’il y a entre les pays d’Afrique et ceux d’Amérique Latine. « Nous vivons les difficultés que ces pays rencontraient il y a peu. Mais, aujourd’hui avec une abnégation dans la lutte et le combat, ils sont arrivés à lever la main mise des occidentaux sur leurs ressources naturelles pour le bonheur de leurs peuples », a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter que c’est pour amener le maximum d’Africains à s’inspirer de l’exemple des latino américains que le Parti SADI initie depuis deux ans ces journées. Après ce discours, le représentant du Parti Communiste Cubain au Mali est intervenu pour retracer la longue lutte de résistance de son pays face aux Etats-Unis qui l’ont mis sous un embargo qu’il a présenté d’illégal et d’inhumain. La chargée d’affaires au niveau de l’ambassade du Venezuela au Mali a retracé les grandes lignes, dans une démarche comparative, le Venezuela avant Hugo Chavez et le Venezuela, après son arrivée au pouvoir. Jean Baptiste Bigirimana du CNDD du Burundi et Abdallah Mohamed Sissako du RFD de la Mauritanie sont chacun intervenus pour présenter le parcours de leur formation politique dans des environnements souvent hostiles.

Parallèlement à ces communications, les médecins de la brigade cubaine, ceux de la polyclinique Mah Doumbia et de l’ONG MEDES/SAPCOM ont procédé à des consultations médicales gratuites, accompagnées de dons de médicaments. Cette opération qui a mobilisé au moins 25 médecins a failli être débordé, tant les malades sont venus nombreux ; chacun avec l’espoir de se voir soulager de son mal. Et du coup, elle a posé la problématique, dans un contexte de crise généralisée, de l’accès des maliens aux soins médicaux et aux médicaments.

Les deuxièmes journées ont pris fin par la projection de film et par une animation musicale à l’esplanade devant le siège du parti SADI. Mais, déjà le vendredi 15 janvier 2010, une animation de Sékoubani Traoré, célèbre « Donsogonifola », a précédé une conférence débat sur le thème : « Information alternative : expériences des télévisions alternatives en Amérique du sud et l’implication des radios Kayira dans les luttes sociales et politiques au Mali ».


Assane Koné

 

 


 
Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article

http://www.maliweb.net/category.php?NID=55525&intr=

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans solidarités
commenter cet article

commentaires