Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 00:14

bgan.jpg

Le BGAN est un équipement léger de communication

qui permet d'installer en quelques minutes seulement

un point de communication à large bande passante

dans n'importe quel endroit de la planète

 

13 Mai 2011 - Compte tenu de l'arrestation de l'employé de la USAID Alan P Gross, l'Administration d'Obama a ordonné à l'entreprise ayant un contrat avec ce même organisme d'état d'"arrêter l'envoi de BGANs" à Cuba, révèle le Miami Hérald dans un reportage sur les opérations d'ingérence ,des Etats-Unis dans l'île.

 

Le journaliste reconnaît implicitement la diffusion sur le territoire cubain de ce matériel de communication sophistiqué qui permet la transmission de données.

à des fins différentes, telles que l'espionnage, hors contrôle du pays où elles sont utilisées.

 

Le BGAN est un équipement léger de communication qui permet d'installer en seulement quelques minutes un point de communication à large bande passante dans n'importe quel endroit de la planète, expliquent ses fabriquants. Il permet de transmettre des données à une vitesse allant jusqu'à un demi Mb et de réaliser des appels téléphoniques en même temps.

 

"Les terminaux BGAN sont compacts, légers et dessinés pour pouvoir être transportés aussi facilement qu'un ordinateur portable. Les plus petits pèsent moins de 1kg", explique le site web d'un grand distributeur.

 

Alan P. Gross, qui était en déplacement à Cuba en tant qu' "employé" par Développement Alternatives Inc. (DAI) - entreprise sous contrat avec la USAID pour ses plans d'introduction à Cuba de matériel de communication de dernière génération - a introduit "clandestinement" dans l'île "des téléphones satellitaires et des BGANs", confirme le Herald.

 

L'employé, qui prétendait avoir agi pour aider la communauté juive - ce qui a été nié de manière répétée par des porte-parole d'associations juives - a reçu quelques 600 000 dollars pour l'exécution de ce contrat.

 

Dans la dernière décennie, l'entreprise qui l'employait, la DAL, a reçu "au moins 2 700 000 dollars en fonds de la USAID" pour des projets de cette nature dans le monde entier, spécifie le journal de Miami en citant le spécialiste des enquêtes sur la question, Tracey Eaton, fondateur du site web "Cuba Money Project.".

 

Eaton a précisé au Herald que "le gouvernement a fait un effort" pour maintenir "le secret" sur ce genre d'opération. Ce qui confirme son caractère illégal, contraire aux lois en vigueur en matière de communication, à Cuba, comme dans beaucoup d'autres pays.

 

Les programmes nord-américains supposément consacrés au développement de la "démocratie" à Cuba, qui recouvrent des opération de déstabilisation et de subversion, se sont "modernisés" pour tenir compte des préoccupations du Congrès, critique quant aux méthodes utilisées, mais qui maintient une subvention de 20 000 000 de dollars pour de telles activités illégales.

 

Le programme, caractérisé par l'ingérence, de la USAID, a pris des distances vis à vis des études universitaires qui le caractérisaient, fait remarquer Andy Gómez, membre senior de l'Université de Miami, Institut d'Etudes Cubaines et Cubano-américaines, lié à la CIA, qui obtint quelques 6 000 000 de dollars entre 2002 et 2010 pour ses projets de pénétration.

 

"Nous avons eu des réunions, et je me sentais muet de surprise devant certains programmes inutiles qui étaient financés", dit Gomez. Entre autres, a-t-il précisé, les préservatifs portant la parole "Changement".

 

Les programmes de la USAID ont été l'objet d'enquête de la part de la GAO (fédérale), ces dernières années et il a été démontré en diverses occasions une utilisation illégale de l'argent du contribuable, particulièrement avec les dépenses frauduleuses de plusieurs “contratistas” [employés "sous contrat" - le mot a été abrégé en Amérique Latine en "contra"]

 

Source : www.aporrea.org/internacionales/n180863.html

 

Traduction : Alma

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires