Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 21:20

cesen.jpg

Par Reynaldo Henquen

La Havane, 8 août, (RHC-PL).- Le professeur français Salim Lamrani présentera prochainement dans son pays un livre dans lequel il analyse les sanctions politiques, économiques et commerciales des Etats-Unis contre Cuba.

« Etat de siège ; les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba, une perspective historique et juridique » est le titre du livre dont l’édition française sera présentée au siège du quotidien « L’Humanité », en septembre prochain.

Le premier chapitre fait un parcours dans les relations bilatérales depuis les sanctions de 1960 jusqu’à l’actuelle administration de Barack Obama.

Le livre aborde également l’impact du blocus sur la santé publique cubaine, le caractère extraterritorial des mesures et l’opposition de la société étasunienne au maintient de la politique hostile à Cuba.   

Salim Lamrani, journaliste et professeur des universités Paris-Descartes et Paris-Est Marne-la Valleé, a exposé que les relations Etats-Unis-Cuba ne peuvent pas être expliquées à partir de la guerre froide, bien que ce soit là la rhétorique politique utilisée par Washington depuis 1959 jusqu’à 1989.

« Cependant, avec l’effondrement de l’ancienne Union Soviétique l’on assiste à une recrudescence de l’affrontement avec les Lois Torricelli et Helms-Burton, ce qui laisse sans effet les motivations publiques du gouvernement étasunien » -a-t-il relevé-.

L’auteur a cité un mémorandum sur lequel le secret a été levé et qui appartient au Conseil de Sécurité Nationale, daté du 23 décembre 1958 qui cite les propos d’Allan Dulles, alors directeur de la CIA qui a indiqué : nous devons empêcher la victoire de Castro ».  

Une analyse des nationalisations des premières années de la Révolution Cubaine, à la lumière du droit international, montre une façon légale d’agir qui a été acceptée par les autres pays affectés y compris européens. Seuls les Etats-Unis ont exigé des indemnités « effectives, adéquates et rapides » a signalé Salim Lamrani.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires