Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 10:22

1010918_c29c2866-96a4-11df-92f3-00151780182c.jpgAtteint d’une infirmitémotrice cérébrale, ce garçon de 9 ans part pour Cuba afin de suivre un traitement adapté à sa maladie rare. Il y restera un mois.

«Valentin est un petit garçon qui aime la vie. Il faut qu’on se batte pour lui et pour les autres! » Cet été risque fort de ne ressembler à aucun autre pour Valentin, 9 ans, et sa maman, Marie. Demain, le petit garçon souffrant d’une IMC (infirmité motrice cérébrale) part pour Cuba avec ses parents. Là-bas, il pourrait bien prendre un nouveau départ, l’île proposant un traitement particulier adapté à la maladie rare dont il souffre.

Cette chance inespérée, Valentin la doit à l’association Force du cœur, liberté de marcher. Fondée il y a un an seulement, elle a déjà récolté la quasi-totalité des fonds nécessaires pour cette première rééducation cubaine (soit plus de 12000 €). « Il faut faire vite, le centre s’adresse à des enfants de moins de 14 ans », explique Marie. Ce projet lui a été inspiré par l’exemple d’un jeune Portugais souffrant lui aussi d’une IMC. « J’ai contacté la maman du petit Tiago, de l’association Todos juntos com Tiago, dans le nord du Portugal, et elle m’a parlé de résultats très positifs. »

Une lueur d’espoir apparaît dès lors dans la famille de Valentin. Le petit garçon, né à seulement six mois de grossesse après une détresse fœtale de quinze jours, a certes déjà fait d’énormes progrès. « Au début, on était au bord du gouffre », se souvient sa maman. « Valentin ne parlait pas, ne bougeait pas. Et puis, à force de le stimuler tous les jours… »

Grâce à l’aide d’orthoptistes, d’orthophonistes, de psychomotriciens et surtout de ses parents, Valentin a fait son chemin. Si aujourd’hui sa vie se rapproche de celle d’un petit garçon ordinaire sur bien des points, il ne peut pourtant toujours pas marcher. C’est ce déclic que la famille va chercher à Cuba, au Centro internacional de restauración neurológica de La Havane, un établissement très avancé en matière de neuroscience.

« Au départ, ils vont faire passer à Valentin toute une batterie de tests et d’examens », explique Sylvie Da Costa, membre de l’association qui s’est occupée des contacts avec l’île. « Puis ils commenceront un traitement de stimulation, et surtout un traitement neurologique, chose qui n’existe pas du tout en France pour le moment. » Pendant un mois, Valentin sera donc confié aux mains expertes des médecins cubains. Un coup de pouce de l’Etat cubain a permis de boucler le financement du voyage en avion. Le retour est prévu début septembre. Et pourrait peut-être inspirer d’autres parents. C’est en tout cas le but de l’association créée autour de Valentin. « J’entends des parents dans le même cas qui témoignent discrètement, mais ne font jamais le pas, regrette Marie. Si mon enfant retrouve une certaine autonomie, je vais faire profiter les autres de cette expérience. »

 MARIE PERSIDAT

Source: Le Parisien






 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires

VALENTIM MARIE 08/10/2010 12:10


Bravo, j'aime beaucoup ce travail,c'est très bien fait, faudrait-il qu'il puisse être vu et lu par un grand nombre de personnes, cela ferait peut-être bouger les choses.
Nos enfants ont besoin de nous, de vous, pour devenir libres avec un minimun d'automonie.
Notre combat pour eux continue... ont a besoin de soutien et de fonds pour y arriver, car ces traitements a Cuba sont très couteux, mais pour la santée de nos enfants nous devons de nous battres
pour récolter des fonds et pouvoir les soigner à Cuba. Pays pauvre certe, mais riche d'amour et de savoir faire, fort dans ce type de médecine neurologique. Pour ceux qui en doute encore... le
résultat est là...Valentin 8 % en trois semaine de travail ( hors la semaine d'examens apronfondis).
Encore merci et félicitation, continuer de nous aider, pour pouvoir les aider.
Ont a besoin de votre aide financière et soutien ( loi 1901 // reçu fiscal à reception de dons).

Nous comptons sur vous.


cuba si lorraine 08/10/2010 12:25



Merci !


Je relaye bien volontier votre appel à solidarité.


Contact : Force du Coeur Liberté de marcher


Mêm si cela peut paraître hors de propos, je tiens à signaler ici que l'espérance de vie recule aux Etats Unis.


Hors de propos ?


Avec les politiques menées en France, les attaques sans précédent de notre système de santé,  je pense que bientôt nous pourrons faire le même constat en France.


L'accès à la Santé pour tous et de haut niveau est un sujet éminemment politique, quand justement on voit Cuba qui, malgrè leurs énormes difficultés (blocus) détient un des meilleurs systèmes de
santé et le plus égalitaire....