Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 00:28

 

Jean-Guy Allard, Granma

caufield-29abril.jpgJohn Patrick Caufield, le chargé d’Affaires de l’ambassade des États-Unis à Caracas, à la tête de cette représentation diplomatique depuis le départ du dernier ambassadeur, remplacera Jonathan Farrar, responsable de la Section des intérêts nord-américains (SINA) à Cuba, nommé ambassadeur au Nicaragua.

La décision d’Hillary Clinton, bien que non officielle, a été annoncée dans la presse de Miami, privilégiée par l’administration étasunienne quant il s’agit d’un sujet concernant Cuba.

L’information a été publiée avec la mise en garde, commune dans la presse étasunienne, qu’elle a été révélée par des fonctionnaires qui ont demandé l’anonymat du fait qu’ils n’étaient pas autorisés à en faire état.

Au contraire des désignations d’ambassadeurs, la nomination du chef de la SINA, n’exige pas l’approbation du Sénat, du fait du rang spécifique de cette représentation diplomatique.

À Caracas, Caufield, qui était chargé d’Affaires, a remplacé l’ambassadeur Patrick Duddy après qu’il ait été expulsé en 2010. La sélection de Larry Palmer, un candidat controversé pour le poste d’ambassadeur, a été rejetée par Caracas pour ses déclarations ambiguës concernant le Venezuela.

Le séjour de Caufield au Venezuela a été marqué en 2009 par la dénonciation d’une réunion qu’il avait tenue à Porto Rico avec des représentants de l’opposition en vue d’élaborer des plans antigouvernementaux. Le diplomate a ensuite nié avoir participé à la rencontre de l’opposition, tout en admettant qu’il s’était rendu dans ce pays « pour assister à un mariage ».

En décembre dernier, WiliLeaks a révélé un rapport du diplomate dans lequel Caufield rapportait que les leaders de la droite vénézuélienne lui avaient confié qu’ils n’avaient pas la capacité de s’organiser, et que de ce fait ils utilisaient les étudiants comme des pions dans leurs plans contre le président Hugo Chavez.

Avant son arrivée dans la capitale vénézuélienne, Caufield – originaire du New Jersey – a été consul général à Londres et à Manille, consul à Ciudad Juarez, au Mexique, outre d’autres postes de diplomates successivement au Pérou, en Colombie, au Portugal, et au Brésil.

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans L'Empire
commenter cet article

commentaires