Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 20:10



FESTIVAL CUBASON

festival cubain du 3 au 5 juillet 2009
au Domaine de Preissac à Castelmaurou (31)


Pour sa première édition le festival CubaSòn a l'immense plaisir d'inviter Cubamemucho Toulouse 2009 , Congrès International de Danses Cubaine.

Ce festival sera un excellent moyen de réunir un public "salsero" et un public de néophytes qui pourront partager des moments de joie et de fête sur un air de SALSA !

Pendant 3 jours le Domaine de Preissac sera aux couleurs de Cuba. Un village cubain avec des animations et des exposants sera installé (expo de peintures, de photos, asso, animations pour les enfants comme de l'éveil musical, balade en poneys, en petit train, clowns, magiciens, etc) dans le parc du chateau, des concerts et spectacles de danses cubaines avec 2 groupes venant directement de Cuba et plus de 20 artistes cubains. Il y aura également une expo de vieilles voitures américaines des années 50 (plusieurs cadillacs) dont certaines serviront pour faire les navettes avec les hôtels et pour faire des balades dans la campagne.

Programme du festival :

Vendredi 3 juillet :

- 20H : Ouverture des portes
- 21H30 : Concert de « David Calzado y su CHARANGA HABANERA » groupe de salsa le plus en vogue à l'heure actuelle venant directement de Cuba
- 23H : Feu d'artifice
- 23H15 - 3H : Soirée Salsa avec 3 DJ internationaux (Berna Jam, Jack El Calvo, Mabê)


Samedi 4 juillet :

- 11H - 18H : Cours de danses cubaines avec l'équipe du CUBAMEMUCHO
- 12H - 18H : Activités Salsa et autres pour tout public dans le parc
· Animation salsa et autres danses cubaines
· Eveil musical et conte musical pour les enfants
· Activités ludiques pour les enfants (clowns, magiciens)
· Rumba avec des musiciens et danseurs cubains
· ...
- 22H - 23H : Shows de danse avec les artistes du CUBAMEMUCHO
- 23H - 3H : Soirée Salsa avec 3 DJ internationaux (Berna Jam, Jack El Calvo, Caramelo)


Dimanche 5 juillet :

- 11H - 18H : Cours de danses cubaines avec l'équipe du CUBAMEMUCHO
- 12H - 20H : Activités Salsa et autre pour tout public
· Animation salsa et autres danses cubaines
· Eveil musical pour les enfants
· Activités ludiques pour les enfants (clowns, magiciens)
· Rumba avec des musiciens et danseurs cubains
· ...
- 21H30 :Concert de « PUPY Y LOS QUE SON SON », groupe venant directement de Cuba
- 23H : Feu d'artifice de clôture du festival
- 23H30 - 3H : Soirée Salsa avec 3 DJ internationaux (Berna Jam, Mabê, Caramelo)

Liste des artistes de Cubamemucho et invités :

Alberto Valdez (Cuba)
Gabriel Delgado (Cuba)
Eloy Leiva (Cuba)
Seo Fernandez (Cuba)
Alessia Cornacchia (Italie)
Leo D (Cuba)
Jorge Camaguey (Cuba)
Madeline Rodriguez (Cuba)
Mario Charon (Cuba)
Roly Maden (Cuba)
Barbara Jimenez (Cuba)
Maykel Fonts (Cuba)
Kirenia Kantin (Cuba)
Yunaisy Farray (Cuba)
Alexander Carbò (Cuba)
Juanito Ramos Delgado (Cuba)
Ivan Ramos Delgado (Cuba)
Onel Miranda Ramos (Cuba)
Coki Sarria Linares (Cuba)
Yamilka Perugneau (Cuba)


Tarifs :
- Entrée journée :
5 euros (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans)
- Concert + feu d'artifice + soirée salsa (vendredi et dimanche) :
18 euros
- Soirée spectacle + soirée salsa (samedi) :
18 euros
- Pass journée (journée + concert ou spectacle + soirée salsa) :
20 euros
- pour tout ce qui concerne les cours de danses se renseigner auprès de Cubamemucho
 http://www.pmfsalsa.com/cubamemucho

adresse :
Domaine de Preissac
2 chemin du clos du loup
31180 Castelmaurou


user posted image


Contacts :

http://www.cubason.fr
contact @cubason.fr
Tel : 06 50 00 07 35

Pour tout ce qui concerne Cubamemucho :
http://www.pmfsalsa.com/cubamemucho
cubamemucho @pmfsalsa.com
Tel : 06 50 54 04 97
Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 11:10

par Bernard Cassen


L'ignorance de la plupart des responsables des partis politiques français [1] sur les profondes transformations en cours dans plusieurs pays d'Amérique latine - en particulier en Bolivie, en Équateur et au Venezuela - est confondante. Mais elle n'est pas fortuite, dans la mesure où elle permet à certains d'entre eux, à gauche, d'éviter d'expliquer pourquoi ils ont, eux, renoncé à changer leur société.

Dans cette posture d'indifférence calculée, ils sont confortés par la désinformation pratiquée en permanence par les grands médias. Si, à en croire ce que ces derniers disent ou écrivent, Hugo Chavez est vraiment un tyran, si Rafael Correa et Evo Morales (respectivement au pouvoir en Équateur et en Bolivie) sont des « populistes » éhontés, alors, effectivement, il n'y a rien à apprendre des expériences menées dans leurs pays. Si, en revanche, on constate que chacun de ces trois présidents a été élu ou réélu dans les plus strictes conditions démocratiques ; que, à Caracas, La Paz et Quito, les médias sont très majoritairement d'opposition ; que les gouvernements respectifs ont entrepris de récupérer leurs ressources naturelles afin de redistribuer la richesse nationale au profit des plus démunis ; qu'ils ont éradiqué l'analphabétisme et qu'ils créent des systèmes de santé et d'éducation gratuits pour tous ; qu'ils mettent en place des dispositifs d'intégration régionale [2] rompant avec les diktats néolibéraux du Consensus de Washington, du FMI et de l'OMC, alors, oui, il y aurait peut-être motif à se demander pourquoi ce volontarisme politique, appuyé par de fortes mobilisations populaires, est possible là-bas, dans des petits pays, et pas ici.

La gauche dite de gouvernement préfère ne rien savoir de ces avancées démocratiques et sociales pour ne pas avoir à se regarder dans leur miroir. Elle a en effet organisé son impuissance politique en approuvant des traités européens qui valent condamnation au néolibéralisme à perpétuité. Envoyer des « experts » aux États-Unis pour étudier les recettes de la victoire d'Obama, voilà un grand projet qui passionnera les citoyens. Se rendre sur ces terres bolivariennes des Amériques pour voir de près comment, avec des hauts et des bas, des peuples mettent le projet politique au poste de commandement, voilà qui serait autrement plus dépaysant...

P.-S.
Article publié sur le site de l'Humanité

Notes

[1] Ce n'est pas le cas au PCF, au Parti de gauche et au NPA.

[2] En particulier l'Alternative bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA), un fonds de stabilisation et de réserve accompagné d'une monnaie virtuelle commune, le sucre. Pour plus d'informations, consulter le site www.medelu.org



Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 20:10

Réflexions du compañero Fidel

 

 

Daniel, dans son intervention à la Table ronde de la télévision nationale, a répondu à mon attente : il a été éloquent, persuasif, serein, irréfutable.

Il n'a offensé aucun pays latino-américain, ce n'était pas son intention, mais il s'est accroché à la vérité à chaque minute de sa présentation : le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua, porte-parole de l'ALBA, ont refusé expressément l'idée que la Déclaration finale du Sommet des Amériques soit présentée comme un accord consensuel.

Nous avons appris par Daniel qu'Obama en personne avait reconnu n'avoir même pas lu le document, qui est passé en contrebande comme Déclaration officielle du Sommet. Comme Telesur a transmis simultanément l'intervention de Daniel, elle a eu encore plus de diffusion.

Daniel a émis de concepts lapidaires : « Ç'a été la réunion de la censure. "Que cesse le blocus contre Cuba !", tel a été le cri unanime, avec des nuances différentes, mais unanime ». Il a affirmé : « Le président Rafael Correa a fait une très bonne intervention quand il a expliqué : "Élection ne veut pas dire démocratie", parce que le multipartisme est une manière de désintégrer une nation. » Daniel a ajouté : « Cuba possède un modèle qui ne divise pas le peuple entre verts, rouges, jaunes et orangés. C'est tout simplement le peuple cubain, ses citoyens qui décident, sans ces campagnes où entrent en jeu les intérêts des gros capitaux. C'est le peuple cubain qui élit ses autorités sans le clinquant des élections dans les démocraties bourgeoises imposées par l'Occident. »

 « La politesse ne supprime pas les différences idéologiques et politiques, ne supprime pas la réalité. Je tiens à le souligner, parce que j'ai noté que certains chefs d'État ou de gouvernement était aux anges rien que de serrer la main au président Obama. » Faisant allusion au flûtiste d'Hamelin, il a dit : « Il est apparu avec sa petite flûte, et toutes les souris derrière lui courent au précipice. Mais Obama n'a pas eu l'effet escompté. »

" Les États-Unis n'ont pas changé. Raúl le rappelait à Cumaná : c'est une administration républicaine qui a préparé l'invasion de Playa Girón, mais c'est une administration démocrate qui l'a exécutée. »

« Voilà un président des États-Unis qui vous dit qu'il faut oublier le passé, alors justement qu'il est attrapé dans le passé ! Cinquante ans de blocus à Cuba. En 2004, quand il briguait un siège de sénateur, il affirmait que le blocus était une horreur, qu'il fallait le suspendre. On lui a posé la question à la conférence de presse et il a répondu que 2004, ça fait une éternité ! Il nous dit là qu'il ment, c'est là la réponse de quelqu'un qui ment. »

« Il affirme qu'on ne peut pas lever le blocus de Cuba. Que Cuba devait lui savoir gré des concessions qu'il venait de faire. Ils veulent nous faire passer ça pour un changement, alors que ça ne s'approche même pas des mesures qu'avait prises Carter voilà trente ans. C'est même plutôt un recul. Ils veulent que nous oubliions l'Histoire.

 "L'OEA est morte. C'est un cadavre privé de sépulture.

« L'Afrique a son propre instrument : l'Union africaine à laquelle n'appartiennent pas la France, l'Angleterre, les anciens colonialistes de ces peuples. Elle appartient aux peuples africains.

« Nous devons faire pareil, nous, les peuples latino-américains et caribéens, et à partir de nos positions, à partir de notre propre dialogue, à partir de notre unité, dialoguer alors avec le Nord, dialoguer avec les États-Unis et le Canada, dialoguer avec les Européens. Bref, dialoguer avec les pays du Nord et défendre nos positions.

« Ce qui a été clair à ce Sommet, aussi, c'est que les États-Unis n'ont pas changé, alors que nous, l'Amérique latine et les Caraïbes, nous avons changé et nous changeons, accrochés aux racines de notre histoire. »

Daniel explique finalement que « le document est mort, mais que la politique de la carotte et du bâton est toujours en vie, elle, parce que le président Obama est attrapé dans ce qu'est la structure d'un Empire ».



Fidel Castro Ruz

Le 23 avril 2009

11 h 23

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 14:37

Strasbourg, une ville livrée à l'Otan




Véritable scènes d'une violence très organisée, des groupes cagoulés, armés de pierres, de barre de fer, portant casques et gants, voici le paysage dès notre arrivée à Strasbourg après moultes tentatives de détourner les bus qui convergeaient vers la manifestation mondiale anti Otan.

Scènes de guerre, pseudos anarchistes et vrais CRS s'ajoutent pour briser la manifestation.

Ils sont déjà des milliesr rassemblés au pied des podium, le PCF, le NPA, le Parti de Gauche, le Mouvement de la Paix, la CGT, l'UJFP, les Amis de Cuba, par milliers ils se rassemblent sous les premiers tirs de lacrymogènes, les Black Block sont omniprésents autour et tentent d'attirer les tirs de lacrymo sur la foule pacifique. Les stands des organisations démocratiques sontr noyés sous les gaz et évacués.



Le cortège démarre avec deux heures de retard, la police allemande a, sous prétexte de sécurité,interdit le passage aux pacifistes de l'Outre Rhin, quelques vieux routiers du DKP et du Linkspartei ont pu pénétrer sur notre territoire et nous rejoindre.

La manif s'ébroue et bizarrement les pseudos anarchistes défilent sur les côtés encadrant littéralement le cortège, survient, en toute innocence, toute une escouade de CRS en camionnettes qui entre dans la foule, jets de pierres, de barres de fer, les manifestants sont coincés entre casqués et cagoulés et les premiers blessés ne tardent pas chez ceux qui n'ont ni casque ni cagoule.
 Quelques manifestants tentent de bloquer des casseurs mais ils sont plusieurs centaines organisés et laissés totalement libres d'action.

Chaque pont est fermé, il est impossible de quitter la manifestation, chaque pont donne lieu à affrontements, c'est réglé comme du papier à musique, les lacrymos repleuvent sur la queue de la manifestation, à proximité un hôtel brûle, les hélicoptères survolent et guident chaque action des forces de répression.

La tête de la manifestation est bloquée dans un goulet, en fin les cagoulés ont bloqué le retour possible avec deux wagons SNCF qui se trouvaient opportunément là.

Les lacrymos repartent de plus belle, c'est impossible de tenir, sur le bas côté, des dizaines de Black Block, décagoulés respirent, se soignent avec leurs trousses à pharmacie, oui ils sont équipés genre CRS, pas un seul flic en vue pour les identifier, les interpeller, pourtant les hélicos tournent et filment mais allez savoir qui et quoi !

Nous évacuons sur  une petite route latérale pour échapper aux gaz mais le gros de la manif est bloqué et les forces d'Alliot Marie exigent que les manifestants s'assoient pour autoriser le passage, là aussi étrangement les premiers assis seront les Black Block, bien gentils et obéissants ces Black Block, les poches bourrées de pierre....

Par cette petite route nous parvenons à rejoindre une zone sans gaz et nous récupérons une camarade du 18, complétement perdue, nous retrouvons notre point de départ, sur la route, les éclats de verre après le pillage d'une station service par les héros du Black Block.

Le retour au bus est prévu à 17h00.

De  vieux militants sont coincés à l'entrée d'un pont, tout est bloqué,,des pierres jonchent le sol, les CRS sont relativement détendus et donnent des itnéraires de sortie, qui se révèleront trop fragiles de par les afrontements qui se déplacent en permanence.
Pourtant un gradé nous permettra d'en sortir, visiblement le CRS d'aujourd'hui a changé de physionomie !

Une voiture s'arrête et son conducteur se propose de nous déposer à notre car, nous sommes 5 et il prend le risque de nous charger tous, il est strasbourgeois et certainement d'origine turque, nous passons devant des dizaines de véhicules de Madame Alliot Marie, rien ne se passe. Il nous décharge, c'est aussi cela Strasbourg.

Arrivés au bus il manque plus de la moitié des passagers, il est 18h30, les ponts toujours bloqués eu parttiellement ouverts, selon les choix des flics ou plutôt de leurs hiérarchie.

Par les portables nous retrouvons un peu de monde, un militant communiste retraité a un pansement à l'arcade sourcillière une belle tâche de sang sur sa chemise blanche et son noeud pap, bien en place sonne comme un défi, il a été victime des Black Block mais c'est un communiste alors il offre sa tournée de Mirabelle, je crois.

Un groupe arrive, une militante du Npa est juchée sur un vélo, le mollet bandé, brûlée par une lacrymo, le vélo est celui de strasbourgeois qui ont aidé au transport, c'est cela aussi Strasbourg.

Il manque encore du monde, toujours bloqués au niveau du pont de l'Europe, tenu par les horaires de conduite de notre chauffeur , déjà largement débordé, le car part sans eux, pas sans état d'ame, un couple et leur enfant nous salue de leur fenêtre, encore Strasbourg.
Pour plus de photo de samedi cliquez là:http://www.flickr.com/photos/35970450@N04/sets/72157616284017553/ 


Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 17:30

19 mars 2009 : Les latinoaméricains répondent à l'appel
mercredi 18 mars 2009 (17h03)

La Coordination Populaire Colombienne à Paris rejoint l'appel du Collectif des Péruviens en France et de l'UNIPOMA :

Jeudi 19 Mars 2009 à 14H00

PARTICIPONS A LA MANIFESTATION :

Pré-concentration des latinos Place de la Republique

à l'angle du Boulevard du Temple et de la Place de la Republique

Face à la boutique BATA

APPEL DU COLLECTIF DES PERUVIENS EN FRANCE

A L'UNION DES ASSOCIATIONS LATINOAMERICAINES

AUX ASSOCIATIONS ET FEDERATIONS LATINOAMERICAINES

AU COLLECTIF LATINOAMERICAIN

Nous, migrants latinoaméricains en Europe, représentons environ 1% de la population européenne, c'est à dire presque 4 millions de personnes. Plus de la moitié sont des femmes et environ la même proportion, si ce n'est plus, se trouve en situation "irrégulière" ou sans papiers.

Alors que l'Europe se targue d'être "civilisée", "moderne" et respectueuse des Droits de l'Homme, nous constatons que la réalité est bien différente. Aujourd'hui, en tant que migrants, nous sommes victimes d'une persécution et d'une violation de nos droits les plus élémentaux. Parce que nous sommes des migrants, on restreint l'accès à l'école pour nos enfants, le droit à la santé, au logement, au travail, etc... Et finalement, nous sommes accusés comme des criminels, nous sommes victimes d'expulsions chaque fois plus fréquentes qui provoquent la crainte, la confusion, des traumatismes psychologiques chez nos enfants, une instabilité économique, des contrôles quotidiens, des détentions et même des morts injustes.

Et finalement, nous, migrants, sommes les premières victimes de la crise financière mondiale provoquée pas les capitalistes. Justement, ce jeudi 19 mars, le peuple de France se lève pour refuser que les effets de la Crise soient à la charge des travailleurs et du peuple, et pour exiger que la crise soit payée par ceux qui en ont eu le bénéfice (Les banques, les multinationales, les spéculateurs, etc...). Nous sommes surs que d'autres peuples d'Europe feront la même chose et que la lutte des peuples opprimés du monde contre le Néolibéralisme sauvage et inhumain va se répandre.
Nous, migrants latinoaméricains, UNISSONS-NOUS et AVANçONS pour exiger aussi nos droits.

Aujourd'hui, c'est la lutte. Demain sera à nous !!!

EL PUEBLO UNIDO JAMAS SERA VENCIDO

PARTICIPONS A LA MANIFESTATION :

Pré-concentration Place de la Republique

à l'angle du Boulevard du Temple et de la Place de la Republique

Face à la boutique BATA , Jeudi 19 Mars 2009 à 14H00

Voir le site de la Coordination Populaire Colombienne à Paris


De : Coordination Populaire Colombienne
mercredi 18 mars 2009

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article82461 




Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 13:03

Non a l OTAN; projet de prise de position du collectif national
des gaullistes de gauche


Declaration du Collectif National des Gaullistes de Gauche
NON a L OTAN    
  Le projet de retour de la France dans le commandement
intègre de l Otan n est pas seulement un mauvais projet,
c est une faute majeure et un reniement complet de la politique d indépendance nationale de notre pays telle qu elle fut mise en place voici plus de quarante ans par le général de Gaulle.
La décision personnelle du president de la République d annuler la décision historique prise en 1966 par le fondateur de la Veme République de retirer la France du commandement intègre de l OTAN replace notre pays dans une situation d inféodation totale a l égard de l hyper puissance hégémonique américaine telle qu elle existait sous la quatrième Republique.
En tant que gaullistes de gauche,nous ne pouvons que condamner avec la dernière énergie une régression aussi injustifiée  qui porte atteinte a l intérêt supérieur de notre pays sans qu il soit tenu aucun compte  de la volonté populaire,obstinément tenue a l ecart.

Quelle menace majeure impose-t-elle donc a notre pays de se réfugier en 2009 sous la
protection militaire  américaine au point   de  confier a  cette  puissance
hégémonique étrangère  la direction de notre propre defense ?

Quelle menace mortelle nous oblige-t-elle a faire  participer notre armée sous commandement américain et en qualité de forces supplétives a des expéditions militaires hasardeuses  menées dans des pays tres éloignes de la zone de l atlantique Nord comme l Afghanistan ?

 Pour quelles raisons devrions-nous par le biais de l Otan participer a la répression armée de tout ce qui peut contester de par le monde l hégémonie américaine et cela au risque d engager notre pays dans un choc de civilisations aussi dévastateur que meurtrier ?

Faut-il rappeler que la disparition en 1990 de l Union Soviétique et la dissolution du pacte de Varsovie qui en fut la conséquence ont fait perdre toute justification réelle  au maintien de l OTAN,une alliance désormais sans ennemi a sa taille,mais uniquement au service de la puissance qui la dirige.Nous ne vivons plus en 2009 dans le monde bipolaire de la guerre froide ,lorsque deux puissances hégémoniques rivales s affrontaient mais dans un monde unipolaire, domine par une seule hyper puissance qui cherche a maintenir son hégémonie sur le  reste du monde ,au besoin par la force des armes.
Une telle situation ,facteur de guerres et de troubles sociaux est incompatible avec le droit des peuples a disposer d eux-mêmes, principe constamment revendique et défendu par le général de Gaulle de Phnom Penh a Montréal ,de Mexico a Varsovie.Seul,un monde multipolaire pacifie,rejetant toute hegemonie d ou qu elle vienne, régi par le droit international et la charte des Nations Unies, non par le droit du plus fort ,peut assurer l équilibre du monde.
C est pourquoi le collectif national des gaullistes de gauche,fidèle aux conceptions visionnaires du général de gaulle préconise le retrait définitif  de la France non seulement du commandement intègre de l Otan mais également de l Alliance atlantique elle-même dont la dissolution doit être reclamee.Nous demandons qu un large debat public  intervienne sans délai devant l opinion  sur  ce domaine capital et que le peuple souverain,seul habilite a trancher  puisse être amene a s exprimer  par voie de referendum.
Gilles Bachelier Etienne Tarride
Paul Violet

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 11:05


INVITATION

 

 

L'ambassade de la République de Cuba

en France

 

et

 

La Coordination de défense de la révolution cubaine

 

 

Vous invite á la présentation du hors série numéro exceptionnel de « l´Humanité »

 

              « Cuba 1959-2009, il était une fois la Révolution »

 

Avec les contributions exclusives d´Evo Morales, président de la Bolivie de Hugo Chavez, président du Venezuela

 

Adolfo Perez Esquivel, Prix Nobel de la paix Les analyses de Samir  Amin, Ignacio Ramonet, Jean Ortiz

 

Les articles de Maité Pinero

 

Une rencontre avec plusieurs auteurs Cathy Ceibe, Bernard Duraud

 

José Fort et le Directeur de la rédaction de l´humanité Patrick

APPEL-MULLER

 

 

                              Aura lieu le vendredi 3 Avril á 19 heures

 

 

            á l´ambassade de Cuba en présence M l´Ambassadeur

                                ROGELIO SANCHEZ LEVIS

 

 

Ambassade de Cuba 16 rue de Presles 75015 - Paris métro Dupleix

 

 

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans France
commenter cet article