Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 20:40

img17474.jpg

 

Bien que le gouvernement américain autorise l'entrée de nombreux ressortissants étrangers sur son territoire pour «des raisons humanitaires urgentes ou pour le bénéfice de la société». Toutefois, depuis le tremblement de terre du 12 janvier, le gouvernement a accordé le visa humanitaire à peu d'haïtiens. 


Le 18 janvier, le Département de la Sécurité intérieure (DHS) a déclaré qu'il allait octroyer, au cas par cas, le visa humanitaire aux enfants dont la procédure d'adoption par des citoyens américains était en cours ou ayant des besoins médicaux importants. Au total, plus de 1 000 Haïtiens se sont vus accorder ce visa depuis le tremblement de terre. 


«Le nombre de visas humanitaires accordés est dérisoire vu l'ampleur de la catastrophe », a déclaré Ira Kurzban, un avocat de Miami spécialiste d'Haïti depuis les années 1970. 


En février, une loi a été introduite dans les deux chambres du Congrès. Elle prévoit l'octroi du visa humanitaire à 55 000 Haïtiens dont la demande d'immigration avait été acceptée avant le tremblement de terre, mais qui risquaient de patienter plusieurs années avant de pouvoir entrer au États-Unis. 


Yvette Clarke, députée à la Chambre des représentants, dit que les électeurs d'origine haïtienne de sa circonscription de Brooklyn se plaignaient depuis des années de la lenteur du processus d'immigration et insistaient sur la nécessité de l'accélérer. Les lois ont été introduites bien que l'accord du Congrès ne semble pas être indispensable pour que le gouvernement Obama agisse. Le 8 mars, huit membres du Congrès ont ainsi écrit à Janet Napolitano, la secrétaire à la Sécurité intérieure du gouvernement Obama, pour demander au DHS de faire usage de son autorité dans le cas de ces 55 000 Haïtiens.

Les défenseurs d'Haïti font également pression pour qu'une politique plus généreuse soit mise en œuvre en matière de délivrance de visa humanitaire aux personnes en danger de mort et qui pourrait donc concerner des centaines de milliers de personnes. Jayne Fleming, avocate des droits humains à San Francisco, s'est rendue en Haïti avec une équipe d'avocats et de médecins en mars pour s'entretenir avec les personnes qui pourraient bénéficier de cette politique. Ils ont rencontré des veuves dans l'incapacité de nourrir leurs enfants, des orphelins ayant de la famille aux États-Unis, des personnes ayant des besoins médicaux très importants et un nombre effrayant de victimes de viol. Mme Fleming doit à nouveau se rendre à Haïti ce mois-ci pour finaliser les demandes d'immigration de 52 de ces personnes.

«Il y a des personnes qui risquent de mourir ici si elles ne quittent pas le pays », a-t-elle dit. «Nous pensons que ces personnes-là devraient bénéficier du visa humanitaire».

N/ Radio Métropole Haïti

 


Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans monde
commenter cet article
8 mars 2002 5 08 /03 /mars /2002 00:00

Voici ce qui a été réalisé par des femmes cubaines lors du 8 mars 2008, si il demeure constant que l'on est jamais mieux servi que par soi-même, les hommes ne peuvent, ne doivent oublier  que la gente masculine victime de l'exploitaion de sa force de travail l'est souvent bien moins que la gente féminine.
Rien de naturel à cela et la piteuse théorie de l'homme chasseur et de la femme élevant les mouflets au coin du feu  est désormais KO, les ethnologues ayant prouvé depuis que la femme prenait part à la chasse et se farcissait le reste aussi.
Alors  travailleuses du monde entier, unissez-vous !

Demain dimanche 8 mars, c'est la journée de la femme.
Partout dans les rues, les hommes offrent des fleurs aux femmes (oui Messieurs! de vraies fleurs...). Partout dans le village, les femmes se promènent avec des bouquets de roses jaunes ou fushia. Et sur la plage de Guardalavaca, elles ont dessiné ceci, avec les fleurs tombées de l'arbre... Une touche de romantisme dans un monde où rien ne semble jamais facile.
Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans monde
commenter cet article