Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 09:58

Free the Five2

La Havane, 24 novembre (RHC-PL). La 10è Rencontre Internationale des Sciences Pénales qui siège dans notre capitale centre ses débats aujourd’hui sur l’affaire des 5 anti terroristes cubains emprisonnés injustement aux Etats-Unis.

Gerardo Hernández, René González, Ramón Labañino, Antonio Guerrero et Fernando González ont été arrêtés le 12 septembre 1998 à Miami où ils faisaient le monitoring des groupes anti-cubains basés en Floride, pour prévenir Cuba des actes terroristes préparés contre elle.

Les 5 ont été condamnés sans preuve à des peines inusitées pour conspiration en vue de commettre de l’espionnage et dans le cas de Gerardo pour conspiration pour commettre un assassinat et cela malgré le témoignage de plusieurs hauts gradés étasuniens cités à la barre, qui ont dit que les 5 n’avaient en rien porté atteinte à la sécurité des États –Unis.

Le Procureur Général de Cuba, Darío Delgado, a déclaré à l’ouverture de ce colloque, que Cuba ne restera jamais indifférente face aux injustices et aux abus commis contre l’Humanité.

« Notre pays ne peut pas capituler dans la défense de son indépendance. Il est convaincu que sa résistance est un exemple pour d’autres peuples du monde qui luttent pour une vie plus digne et pour le droit de se développer dans des conditions justes.

Il a insisté sur le fait qu’il y a encore dans le monde des exécutions extra judiciaires, des tribunaux pénaux pour juger des enfants ayant commis des délits. Souvent la justice se trouve derrière les barreaux et les coupables des injustices se promènent en liberté- a-t-il précisé.

Pour sa part le docteur Eduardo Lopez Betancourt, professeur de droit pénal à la Faculté de Droit de l’Université Autonome de Mexico a déclaré au sujet de l’affaire des 5.

“ C’est inacceptable. Ils essayaient d’éviter, en territoire étasunien, des actes terroristes contre Cuba. C’est ridicule de les accuser de terroristes, c’est totalement inacceptable, c’est un acte criminel, méprisable du point de vue juridique. Il vient confirmer la politique anti cubaine du gouvernement étasunien et la force de la mafia anti cubaine de Miami qui veut décider de la destinée des Cubains de l’île. Le principe fondamental de non intervention, de respect des peuples est violé ».

Ce juriste mexicain a donné une conférence sur les drogues, la corruption et la légalisation. Il a expliqué que Cuba est un exemple de société ou l’éducation qui est donnée à ses citoyens permet que la drogue ne soit pas un problème social.

« Cuba a beaucoup à montrer en ce domaine. Si le peuple n’est pas éduqué, on ne pourra jamais résoudre le problème des drogues. Ce que Cuba fait c’est éduquer. Et il ne s’agit pas d’un simple éloge. La population cubaine est bien préparée, a de vastes connaissances et cela malgré le blocus féroce auquel elle est soumise. Cela n’empêche pas Cuba de former ses citoyens dans une culture de vie correcte. Ce travail que Cuba a réalisé l’a sauvé d’être, comme bien d’autres pays, victime terrible de la consommation de drogue.

Dans le monde la consommation de drogue ne fait qu’augmenter, à Cuba ce problème est mineur, il y a des gens qui consomment, mais c’est une minorité grâce à ce travail exemplaire d’éducation ».

Se référant au blocus de Cuba, ce juriste mexicain a signalé:
« Il est pervers, infernal, inexplicablement les États-Unis ont fait la sourde oreille du rejet du monde, des Nations Unies. Rien n’a été fait de concret pour en finir avec ce blocus. C’est une preuve de la fausseté du double discours. Le blocus me semble quelque chose d’inacceptable qui doit cesser, c’est la communauté internationale qui doit faire pression pour obtenir sa levée ».

Il a salué le processus d’intégration en marche dans la région.

« Je crois que nous faisons des progrès, nous avançons. L’attitude du Venezuela, de l’Argentine est très encourageante. Une conscience grandit dans la région. Chaque jour l’influence étasunienne est moins puissante, cela nous permettra d’avoir une Amérique Latine unie ».

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Cuba
commenter cet article

commentaires