Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 23:10

Photoshop_The_nuclear_explosion___bomb_011528_.jpg

La Havane, 15 septembre, (RHC) --. Fidel Castro, leader historique de la Révolution cubaine, a appelé les scientifiques du monde à mettre en garde l’humanité sur les conséquences d’une conflagration nucléaire.

Fidel est intervenu au débat qui a suivi la conférence animée par le scientifique étasunien, Alan Robock, au grand amphithéâtre de l’Université La Havane, sur les conséquences climatiques d’une conflagration nucléaire.

Alan Robock, professeur à l’université de Rutgers, au New Jersey, a souligné que seul le désarmement annulera toutes les possibilités d’une catastrophe environnementale.

Au cours de sa conférence, le professeur Robock a démontré qu’en cas de guerre nucléaire, un grand nuage de fumée envelopperait toute la planète.

Le professeur Robock a exposé les conséquences d’un conflit nucléaire pour la vie sur divers plans.

« Dans tous les cas, des morts à cause des ondes expansives et une absence de lumière sur la Terre qui entraînerait à son tour des basses températures jusqu'à des points en dessous du niveau du gel et de destruction de cultures » a relevé le scientifique étasunien qui a expliqué que lui et un groupe d’autres professeurs avaient étudié en profondeur la théorie de l’hiver nucléaire, sur la base de l’existence des arsenaux nucléaires de divers pays.

Il a signalé que cela leur a permis d’établir des modèles climatiques à partir de plusieurs types de conflagration. Il a ajouté :


« Une guerre nucléaire entre ces nouveaux Etats nucléaires, utilisant beaucoup moins de 1% de l’arsenal nucléaire actuel, pourrait provoquer un changement climatique sans précédents dans l’histoire humaine. La théorie de l’hiver nucléaire était et reste correcte ».

Le Commandant en Chef a indiqué que de la même manière que la publicité fait irruption dans les chaînes de télévision du monde, des messages informant les habitants de la planète du danger que représente une guerre nucléaire devraient y apparaître.

Il a ajouté que la diffusion de ces idées apporterait une grande contribution à la campagne pour la destruction des armes nucléaires.

Fidel a signalé qu’il est possible de créer une conscience. Après avoir remercié le scientifique étasunien de sa conférence, Fidel a souligné que Cuba contribuera à la diffusion de ces connaissances dans le monde. Il a relevé :

“Donc on peut expliquer ces problèmes à un public dont l’âge va de 8 ans jusqu’au mien. Il y en a certains qui sont plus âgés que moi et qui font plus de choses. Il y a donc un champ de diffusion très vaste, et j’insiste sur cela, pour diffuser ces idées. Cette idée diffusée devient un instrument pour que l’on puisse faire ce qu’ Alan Robock indique : que les armes nucléaires soient éliminées ».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans Fidel
commenter cet article

commentaires