Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Cuba Si Lorraine
  •  Cuba Si Lorraine
  • : blog des amis de Cuba en Lorraine
  • Contact

19610419-CubaVictoryPlayaGiron-crop.jpg
-
cooltext517277295.png
MILCIA---copie-1.jpg
cooltext517276476.png
cooltext517276264.pngcooltext517275991.png
cooltext517276810.png
             -
colonne-gauche-copie-1.jpg
.

logo-gauche.jpg
-
Capture-freeforfive.JPG
cuba-debate.jpg 1er-mai-cuba
Pour en savoir plus
Cliquez sur l'image !

Recherche

nos amis + liens utiles

  .

titre_891504.jpg
.
.
.
RHC-1.JPG
Cubavision-TV.jpg
.
.
cuba_linda.jpg
. 

Archives

cooltext518801341.png
cooltext518803453.gif

Catégories

 

Sans-titre-1-copie-3.jpg

neruda-fidel.jpg

  logo-bas-ok.jpg

 

2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 07:45

cinco-heroes-candado.jpg

Monsieur le Président Obama Le 1er avril 2010

The White House

1600 Pennsylvania Avenue N.W.

Washington DC 20500



Monsieur le Président



Le 4 mars dernier était le jour du cinquantième anniversaire de l’attentat contre le navire français « la Coubre » dans le port de La Havane. Cet attentat avait fait une centaine de victimes parmi lesquelles six français membres de l’équipage.

Cet attentat survenait à peine trois mois après la création par le directeur de la CIA de l’époque, Allan Dulles, d’une «  force spéciale » destinée à promouvoir les activités subversives contre Cuba. Il se situait au sein d’une véritable campagne de terrorisme orchestrée depuis les Etats-Unis.

Antonio Veciana et Luis Posada Carriles, terroristes à la solde de la CIA pendant des décennies, ont raconté comment celle-ci opérait à l’époque, pour mener à bien les attentats contre Cuba.

Aujourd’hui, cinquante ans après le drame de « La Coubre », alors que l ‘implication de la CIA est flagrante, les archives de cette époque ne sont toujours pas déclassifiées.

Cuba n’est pas le seul pays à pleurer ses enfants tués par votre pays. La liste serait trop longue si on devait les citer tous ! Le Condor plane encore dans nos mémoires.

Parce qu’il est récent, je voudrais quand même mentionner un crime odieux. Dernièrement, j’ai été bouleversée quand j’ai appris que vos soldats avaient exécuté des gosses en Afghanistan. C’était le 26 décembre dernier, dans la province Kunar, huit écoliers menottés, et un jeune berger de 12 ans, ont été tués de sang froid par vos soldats. La guerre en fait des monstres.

C’est aussi sous votre gouvernement, Monsieur le Président Obama, que Roberto Guillermo Bravo, sinistre assassin argentin de l’Opération Condor, arrêté le 25 février dernier, vient d’être libéré sous caution par le juge Robert Dubé du tribunal de Miami ! Bravo s’est distingué en particulier lors du massacre de Trelew le 22 août 1972 en exécutant 16 prisonniers politiques. Nous ne sommes guère surpris, connaissant les liens entre la mafia de Miami et le Plan Condor. Après ce crime, et bien d’autres, Bravo a vécu caché et protégé à la base navale de Puerto Belgrano, puis à la mission navale argentine de Washington le temps d’obtenir les papiers lui permettant de s’installer à Miami où il vit dans l’opulence. En 1987, il a obtenu sa citoyenneté nord-américaine sans l’ombre d’un problème. L’entreprise de Bravo, « RGB Group » est florissante grâce à de nombreux contrats avec les forces armées US. Il a aussi comme client le « Homeland Security (Département de l’Intérieur). L’arrestation de Bravo était demandée en vain depuis deux ans par le juge fédéral argentin Hugo Sastre.

Comme nous le constatons chaque jour, Monsieur le Président, votre pays n’est pas le mieux placé pour donner des leçons de démocratie aux autres nations! Alors, quand nous voyons que vous maintenez toujours en prison les cinq cubains Gerardo Hernandez, René Gonzalez, Antonio Guerrero, Ramon Labañino, et Fernando Gonzalez, on ne peut qu’être indigné. Ces hommes protégeaient leur pays de méfaits commis précisément par des criminels de la trempe des Bravo, Carriles ou Veciana,

Le 8 mars, journée mondiale des femmes aurait été pour vous une belle occasion de permettre aux épouses de Gerardo et de René d’obtenir un visa pour aller rendre enfin une visite à leurs maris. Vous n’avez pas saisi cette opportunité, dommage !

Monsieur le Président, il n’est pas trop tard pour vous de rejoindre les dix Prix Nobel qui demandent la liberté pour les Cinq.

Octroyez à ces cinq hommes cette « clémence exécutive » tant méritée, vous feriez preuve ainsi de justice et de courage politique.

En attendant une telle mesure, recevez, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments humanistes les plus sincères.



Jacqueline Roussie

64360 Monein (France)



Copies à : Mesdames Michelle Obama, Nancy Pelosi, Hillary Clinton, Messieurs Harry Reid, et M. l’Ambassadeur des USA en France

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cuba si lorraine - dans les 5 de Miami
commenter cet article

commentaires